Goethe et la mondialisation (1827)

Goethe et la mondialisation (1827) ; le canal de Panama, Suez, Rhin-Danube…

Mais ce qui est sûr, c’est que, si on réussit à percer un canal tel qu’il puisse donner passage du golfe du Mexique dans l’Océan Pacifique à des vaisseaux de toute charge et de toute grosseur, ce fait aura d’incalculables résultats et pour le monde civilisé et pour le monde non civilisé. Je m’étonnerais bien que les États-Unis manquassent de se saisir d’une œuvre pareille. On pressent que ce jeune État avec sa tendance décidée vers l’Ouest, aura aussi pris possession, dans trente ou quarante ans, des grandes parties de terre situées au-delà des montagnes Rocheuses, et les aura peuplées…

On pressent aussi  bien que tout le long de cette cote de l’océan Pacifique où la nature a déjà creusé les ports les plus vastes et les plus sûrs, se formeront peu à peu de très-importantes villes de commerce, qui seront les intermédiaires de grands échanges entre la Chine et l’Inde d’un côté et les États-Unis de l’autre…

 

Aussi, je le répète, il est absolument indispensable pour les Etats-Unis d’établir un passage entre le golfe du Mexique et l’océan Pacifique, et je suis sûr qu’ils l’établiront. Je voudrais voir cela de mon vivant, mais je ne le verrai pas. Ce que je voudrais voir aussi, c’est l’’union du Danube et du Rhin…

 

Et enfin, en troisième lieu, je voudrais voir les Anglais en possession d’un canal à Suez.

Publicités

Ce matin j’ai demandé ma carte Vermeil…

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Avion-de-l-armee-russe-abattu-en-Syrie-Moscou-denonce-les-actes-irresponsables-d-Israel-52210.html

https://russia-insider.com/en/putin-powers-attacking-syria-please-keep-getting-my-soldiers-killed-i-wont-do-anything-about-it

« Qui peindra jamais avec fidélité ces moments si rares dans la vie où le bien-être physique vous prépare à la tranquillité morale et où il s’établit devant vos yeux comme un équilibre parfait dans l’univers… » Une lectrice cite Tocqueville navigant…

Le canot glissait sans efforts et sans bruit ; il régnait autour de nous une sérénité, une quiétude universelles. Nous-mêmes, nous ne tardâmes pas à nous sentir comme amollis à la vue d’un pareil spectacle. Nos paroles commencèrent à devenir de plus en plus rares, bientôt nous n’exprimâmes nos pensées qu’à voix basse. Nous nous tûmes enfin, et relevant simultanément les avirons, nous tombâmes l’un et l’autre dans une tranquille rêverie pleine d’inexprimables charmes.
D’où vient que les langues humaines qui trouvent des mots pour toutes les douleurs, rencontrent un invincible obstacle à faire comprendre les plus douces et les plus naturelles émotions du coeur ? Qui peindra jamais avec fidélité ces moments si rares dans la vie où le bien-être physique vous prépare à la tranquillité morale et où il s’établit devant vos yeux comme un équilibre parfait dans l’univers ; alors que l’âme, à moitié endormie, se balance entre le présent et l’avenir, entre le réel et le possible, quand, entouré d’une belle nature, respirant un air tranquille et tiède, en paix avec lui-même au milieu d’une paix universelle, l’homme prête l’oreille aux battements égaux de ses artères dont chaque pulsation marque le passage du temps qui lui semble ainsi s’écouler goutte à goutte dans l’éternité.
Tocqueville

Poutine (grand joueur en échecs) jugé par les lecteurs – et le numide amer…

https://numidia-liberum.blogspot.com/2018/09/pour-israel-la-destruction-de-lavion.html

Les facéties de Poutine dénoncées par des lecteurs…

 

  • Vladimir Poutine a expliqué ce mardi le crash de l’avion militaire russe au large de la Syrie par «  un enchaînement de circonstances accidentelles tragiques  », semblant adopter un ton conciliant envers Israël que l’armée russe a désigné comme responsable.

(Ouest-France)

Je pense que la mascarade poutinienne est définitivement terminée. Comment se fait-il que le Président russe contredit les déclarations officielles de son armée qui porte Israël comme responsable du crash ce cet avion espion ? Poutine sacrifie 14 soldats morts pour rien dans une opération totalement humiliante pour l’armée de l’air russe. Sans oublier que l’agence syrienne SANA n’a toujours pas réagi, elle qui est d’habitude prompt à clarifier la situation la première. Peut-être que les Syriens n’ont pas envie d’avaler des couleuvres et de relayer une fausse information concernant ses capacités militaires.

Je trouve cette attitude conciliante avec Israël de plus en plus louche. Pourquoi la Russie ne dote pas l’armée syrienne de S-300 ou de S-400 ? Pourquoi ne verrouille-t-elle pas le ciel syrien ? Pourquoi ne riposte-t-elle pas quand des missiles occidentaux sont tirés sur un Etat qu’elle prétend protéger ?
Si l’Iran avait le tiers des capacités militaires russes, rien de tout cela n’arriverait.

On a aussi appri avec cette histoire que Tsahal téléphone directement aux Russes pour leur dire où il compte frapper : cibles civils et militaires syriennes, iraniennes, le Hezbollah… Sans que les Russes ne préviennent ces derniers pour les protéger !

Y’a bon la protection russe !

Répondre à ce message

  • #2044871

Le 18 septembre à 16:21 par COLYOTTE62
Avion de l’armée russe abattu en Syrie : Moscou dénonce les actes (…)

La patience Russe est , certes fort louable mais je crains hélas que cela ne suffise pas pour calmer le bellicisme des Inuits . La seule réponse crédible est de leur dégommer une escadrille de F16 et de livrer les S400 à la Syrie . Il faut rappeler que depuis la branlée qu’ ils ont pris au Liban en 2006 , les criminels de Tel-Aviv ne s’ y sont plus frottés malgré leurs rodomontades (  » Retenez moi ou je fais un malheur , demain je reviendrai… etc )

Répondre à ce message

  • #2044875

Le 18 septembre à 16:26 par Belou
Avion de l’armée russe abattu en Syrie : Moscou dénonce les actes (…)

Je suis près à prendre les paris. La Russie n’osera rien entreprendre contre israël. Les israéliens continueront à bombarder la Syrie comme bon leur semble.
Malheureusement.

Répondre à ce message

  • #2044884

Le 18 septembre à 16:39 par nicolasjaisson
Avion de l’armée russe abattu en Syrie : Moscou dénonce les actes (…)

Abattre un avion de guerre électronique de dernière génération se trouvant à proximité des bases russes de Tartus relève du camouflet absolu pour la Russie qui a déjà encaissé les nombreuses agressions israéliennes dans la région de Latakié, sanctuaire de Bachir El Assad. On voudrait faire perdre la face à la Russie que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Du coup les rumeurs faisant état de la mise hors de combat des frégates françaises qui auraient été mises dans l’impossibilité de tirer leurs missiles contre la Syrie lors de la dernière attaque conjointe contre la Syrie apparaissent comme des fables. Poutine parle d’un « tragique concours de circonstances ». En effet il existe de nombreuses sécurités dans la mise à feu des missiles anti-aériens qui rendent ce genre de scénario quasi impossible, surtout quand la DCA syrienne est étroitement intégrée au système de radars russes ce qui rend les confusions impossibles avec les avions ennemis. Comment faire croire que les S200 syriens auraient confondu l’avion russe avec un F-16 israélien, à moins d’une incompétence totale doublée d’une désactivation des sécurités ? Un avion de guerre électronique sert théoriquement à renforcer les défenses anti-aériennes par des opérations de brouillage électronique. On imagine mal un tel aéronef attirer sur lui les missiles de la DCA amie qui est parfaitement informée de sa présence, parce que en communication constante avec lui. Il y a donc beaucoup d’invraisemblances dans ce tragique événement, qui intervient au moment où la Turquie retourne une nouvelle fois sa veste, en faisant cause commune avec ses amis traditionnels d’Al Nusra et de l’armée syrienne libre basés à Idlib dont elle assure la pacification en lien avec les forces démocratiques syriennes regroupant les anciens djihadistes.

 

A mûrir de rire ! The Donald propose un mur en Afrique pour les empêcher de passer !!! C’est pour quand le tien au fait avec le Mexique ?

https://www.abc.es/espana/abci-borrell-dice-trump-sugirio-construir-muro-sahara-para-frenar-inmigracion-201809181849_noticia.html