La belle lui fait une déclaration d’amour intellectuel : c’est Abélard et Héloïse en Ecosse. Elle sera fusillée au japon après avoir emprunté un nom… d’empreinte. Plus beau film de Wilder, le plus romantique, le plus platonique, et le plus nostalgique. Ach, la vieille Europe, les bonnes manières…

La vie privée de Sherlock Holmes. Billy Wilder. 1970. Musique de Miklos Rozsa.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s