Augustin Cochin et les phrases du jour

Augustin Cochin et les phrases du jour

« La volonté générale, croit-on, serait celle du nombre. Il n’en est rien. Le mythe de la volonté active, réelle, de tous, s’imposant à chacun, n’a qu’une valeur de fiction légale, aucune, réelle. Ce qu’on entend par la volonté de tous, c’est celle de quelques-uns… »

 

« Désagréger la matière votante, isoler les individus, pour les rendre inorganiques – ce qui s’appelle liberté -, indifférents et homogènes – ce qui s’appelle égalité -, leur imposer néanmoins cette mutuelle adhérence qu’on nomme fraternité ; en un mot les réduire à un magma docile et périssable, tel est l’effet du machinisme. »

 

« Il n’est pas d’exemple dans l’histoire d’une plus profonde et plus complète dissolution sociale.

La libre-pensée a tué la société parce qu’elle avait tué la personne humaine. Dissociant l’homme et l’isolant de toute attache naturelle ou morale, elle l’a livré comme une épave au flot social.»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s