« Christophe Castaner accumule les erreurs dans sa gestion des Gilets Jaunes. Non seulement il a permis à des groupes extérieurs de venir pour pourrir les Champs, mais, bug, ses CRS ont dénoncé ses ordres de « ne pas intervenir ». Castaner a appliqué la manipulation américaine qui consiste à « faire des images » à l’intention de BFM pour décourager les autres Gilets de monter sur Paris… »

CASTANER A POURRI LA SITUATION: SES CANONS A EAU ONT DECLENCHE UN MOUVEMENT GEANT DE BARRICADES DIGNE DE MAI-68 
<align= »justify »>du 26 au 30 novembre 2018 : Christophe Castaner accumule les erreurs dans sa gestion des Gilets Jaunes. Non seulement il a permis à des groupes extérieurs de venir pour pourrir les Champs, mais, bug, ses CRS ont dénoncé ses ordres de « ne pas intervenir« . Castaner a appliqué la manipulation américaine qui consiste à « faire des images » à l’intention de BFM pour décourager les autres Gilets de monter sur Paris. Ce même principe a été utilisé et surtout inauguré en Grèce par CNBC et CNN pour manipuler l’opinion internationale et forcer les Grecs à payer. Au passage, les traders bien informés s’en sont mis plein les poches. Le direct d’Athènes n’avait commencé qu’à l’ouverture de… Wall Street évidemment.
</align= »justify »>

Autre erreur, les canons à eau: cela a forcé immédiatement les manifestants à prendre tout ce qui se trouvait à portée de mains pour empêcher ce camion d’avancer. Résultat: les Champs, ainsi que l’avenue de la Grande Armée, Hoche, Mac Mahon, etc., ont été mis à sac (et à sec par la même occasion avec les barrages). 

J’ai pris ces photos après être rentré de la dédicace dans l’Essonne. Comme vous pouvez le voir avec les décombres encore fumants, le mouvement a maintenant pris une orientation carrément insurrectionnelle. Je regrette que 22 tentes (sur 80 environ) des antiquaires installés comme chaque année sur la Grande Armée aient été dépouillées par les casseurs, venus exprès pour cela. Ils se sont servis des tentes pour dresser les barrages, et certains antiquaires ont vu leur marchandise soit être volée, soit être brûlée sur l’avenue (photos) ce que m’ont confirmé les responsables sécurité du salon temporaire. Triste, mais notez au passage qu’il n’y avait aucun policier à ce moment pour les protéger ainsi que leurs bien fragiles tentes en plastique.

Autre preuve de la manipulation de Mr Castaner: il n’a pas fermé la station Etoile.

Evidemment. Du coup, il a obtenu le massacre des avenues donnant sur l’Etoile pour discréditer, ENFIN…, le mouvement des Gilets Jaunes. Il a été aidé pour cela par BFM qui a invité pour commenter les images de la matinée un député En Marche (!!!) et un autre communiste (ça existe encore ?!!). Pas un député de NDA ou du RN, évidemment. Le communiste a même osé désigner les black-blocks de gauche comme étant des casseurs de la droite extrême !!!

Mieux vaut entendre ça que d’être sourd comme on dit. Communiste devrait être définitivement remplacé par Crétin.

Et pour finir, soulignons la tentative désespérée des médias de salir les Gilets Jaunes disant qu’il n’étaient plus que 106.000 à manifester dans tout le pays. Voici ce qu’a donné le syndicat France-Police:

« A 15h, France Police – Policiers en colère annonçait environ 1500 points de blocage partout en France. A 19h25, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, annonçait 1619 lieux d’actions. Notre estimation de 15h était donc particulièrement précise et même légèrement minorée.

En revanche, nous contestons formellement le chiffre de 106.301 gilets jaunes. Comme samedi dernier, les points de blocage ont rassemblé en moyenne 250 gilets jaunes. Pour tenir sur une plage horaire de 10 à 12 heures, les postes ont été doublés soit environ 500 manifestants en moyenne par point. Très approximativement : 1619 points x 500 gilets jaunes = 809.500 manifestants.

En outre, notre syndicat est totalement scandalisé d’entendre notre ministre se vanter d’avoir fait pression sur les Parquets en leur donnant des consignes de fermeté pour influencer leur appréciation des affaires en liens avec les gilets jaunes. Les procureurs ne sont pas à la botte du ministre de l’Intérieur« .

Wouaa… Encore une bévue de Mr « Castagnette » qui n’a pas encore bien compris son rôle et que la justice était indépendante de la police!!!

https://www.jovanovic.com/blog.htm

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s