Gros plantage de Poutine en Syrie et perte de la confiance populaire dans sa feinte Russie : mes collègues de Pravdareport.com confirment…la nostalgie pour le socialisme et la rage contre le pouvoir exorbitant et jamais contesté de ses oligarques communautaires. Et on laissera de côté les S-300 invisibles et son jeu de roulette russe en Syrie…

L’événement principal de l’année 2018 pour la Russie n’est pas la Coupe du Monde de la FIFA, ni même l’ouverture du pont de Crimée. L’événement principal est la réforme des retraites, dont l’influence négative a miné la confiance du public dans le président.
See more at http://www.pravdareport.com/russia/politics/26-12-2018/142135-putin_2018-0/

Un récent sondage d’opinion mené par le Levada Center a montré que le nombre de personnes nostalgiques de l’URSS avait fortement augmenté (66% contre 58% en 2017). Bien que ce soient les personnes de plus de 55 ans qui ont des sentiments chaleureux à propos de l’URSS, un sentiment similaire s’est récemment développé dans le groupe des 18 à 24 ans – parmi ceux qui sont nés après l’effondrement de l’URSS. La tendance suggère que les jeunes traduisent la position de leurs parents, que les gens en parlent dans leurs familles. Plus important encore, il ne s’agit pas seulement d’une nostalgie du passé, mais également d’un mécontentement vis-à-vis de la situation actuelle en Russie: absence d’État providence, de justice et de stabilité.
See more at http://www.pravdareport.com/russia/politics/26-12-2018/142135-putin_2018-0/

Pourquoi Poutine ne peut-il pas dire à son peuple que la baisse du revenu réel est un prix pour la Crimée? Les sanctions internationales et la baisse des prix du pétrole affectent grandement les recettes budgétaires, les investissements et la stabilité du rouble de la Russie. Pourquoi Poutine ne peut-il pas dire à son peuple que la Russie a économisé de l’or et des réserves en devises afin de survivre à de nouvelles sanctions? Pourquoi n’admet-il pas publiquement que le gouvernement a été obligé de relever la TVA de 18 à 20%, car il n’y a aucun espoir d’investissements externes ou internes? En effet, si Poutine pouvait dire aux gens que nous ne pouvons pas échanger notre souveraineté contre « des saucisses et du fromage », la plupart des Russes auraient alors une attitude différente pour supporter les épreuves.

En même temps, les Russes comprennent que les oligarques continuent d’accroître leur richesse, quoi qu’il en soit. Même si certains d’entre eux ont perdu quelques milliards à la suite de sanctions et de fluctuations des stocks, ils n’ont pas perdu leur part de pain, une occasion de recevoir les meilleurs services médicaux et d’éduquer leurs enfants à Londres.

http://www.voltairenet.org/article204515.html


See more at http://www.pravdareport.com/russia/politics/26-12-2018/142135-putin_2018-0/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s