Alors chers bourgeois cathos, évitez de pleurnicher. Vous vouliez garder vos petits sous et avez mis vos convictions sous le boisseau, sauvant en cela Emmanuel Macron et sa bande. Eh bien il vous présente aujourd’hui la facture. Alors, même si nous pouvons avoir de l’aversion pour certaines dérives conduisant à la marchandisation du corps humain, ne venez pas nous demander de les combattre avec vous. Nous ne pouvons pas vous faire confiance (Castelnau).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s