Le monde est fou et méchant, alors prions pour lui avec Monteverdi…

https://www.dedefensa.org/article/lamericanisation-et-notre-nullite-terminale

https://francais.rt.com/international/68222-bolivie-gouvernement-autoproclame-accuse-morales-terrorisme-demande-peine-maximale

http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2019/11/miscellanees.html

https://fr.sputniknews.com/blogs/201703121030426669-president-politique-systeme-hackers/

Qu’il est loin le temps des Vikings…

Les grands guerriers aventuriers doivent se retourner dans leur tombe en voyant ce que les pays scandinaves sont devenus. Si le Danemark a finalement eu une bouffée de courage en autorisant le Nord Stream II, son voisin suédois en est état de décrépitude avancée. Nous l’avons parfois évoqué sur ce blog  :

La Suède devrait peut-être changer sa devise royale För Sverige i tiden en un plus honnête Tel maître, tel vassal. Le pays scandinave, ou plus exactement son gouvernement, est en effet en pointe de la vague russophobe commanditée par Washington et ne manque pas une occasion de le faire savoir.

Ainsi, une petite info mérite le détour : le gouvernement régional du Gotland était d’accord pour louer des ports au consortium Nord Stream II, afin de faciliter la construction du gazoduc. Situation gagnant-gagnant : proximité géographique pour Gazprom, manne financière pour les municipalités de la région. Une visite à Stockholm et un « avis » gouvernemental plus tard, retournement de veste, il n’est soudain plus possible de louer ces ports de relâche. Le danger russe, vous comprenez…

Peu importe que la Suède soit devenue le n°2 mondial (derrière le Lesotho) en matière de viols, que le délitement de la société transforme ce pays naguère placide en « zone de guerre » et que les explications pipologiques de l’establishment fassent rire tout le monde. Non, vous comprenez, le principal danger qui guette la Suède est… la menace russe ! Ne craignant visiblement pas le ridicule, le ministère de la Défense en rajoute même une couche et ordonne aux villes de se préparer à une possible guerre avec la Russie, eh oui. Des siècles d’intelligence européenne, de pensée philosophique, de progrès scientifiques, pour en arriver là…

Stockholm vient à nouveau de s’enfoncer dans le ridicule avec l’affaire Assange. Il ne vous aura pas échappé que le parquet suédois vient d’abandonner ses poursuites contre le célèbre lanceur d’alerte. Maintenant qu’Assange a été arrêté par les sbires impériaux, le harcèlement judiciaire à son encontre, raison pour laquelle il s’était cloîtré à l’ambassade équatorienne de Londres, peut cesser. Comme c’est commode…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s