Basculement : « Voilà les conditions de l’attaque qui font de la décision US de ne pas riposter, par rapport à leur logique américaniste et suprémaciste, un véritable recul (Grasset). L’époque où les USA pouvaient frapper sans être frappés en retour semble révolue. Depuis Pearl Harbor, c’est la première fois qu’un pays revendique sa responsabilité d’avoir frappé des cibles américaines (Magnier). » Ergo, « la Russie et la Chine attendent tranquillement en coulisses que la porte s’ouvre pour combler le vide… »

https://www.dedefensa.org/article/une-attaque-sans-precedent

https://reseauinternational.net/trump-veut-se-retirer-il-est-oblige-de-desamorcer/

Ce fut une première fois en 70 ans que les États-Unis ont été pris pour cible d’une attaque militaire. Et de la plus humiliante des manières : 22 missiles tirés en deux vagues successives et en une demi-heure : 15 missiles tirés contre Ain al-Asad, cet œil du lion planté à al-Anbar pour empêcher que la route stratégique Iran-Méditerranée voie le jour et sept autres, lancés contre une deuxième base à Erbil. Plus de 80 soldats US ont été tués en quelques minutes sans que l’armée américaine la soi-disant plus « puissante du monde » puisse l’empêcher. Ce soir le président-assassin a bien marqué le coup… pas de menace de guerre, pas de bombage de torse, Trump est en net recul. Il en est au point de nier la mort de ses « braves soldats » par crainte d’avoir à faire face à l’Iran.

http://french.presstv.com/Detail/2020/01/08/615691/Trump-fait-marche-arrire

http://french.presstv.com/Detail/2020/01/09/615651/Riposte-du-CGRIlUE-accuse-lIran

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s