Cannibalisme social, suite. Ils vont surtaxer la viande que vous consommez déjà rarement pour financer LEUR lutte contre VOTRE réchauffement climatique. ILS n’ont décidément plus peur de VOUS. L’eau, l’air, le mètre taré, tout VOUS sera surimposé sauf LEUR pognon qui croît géométriquement en bourse. Vous comprenez, LEUR transition énergétique est plus importante que VOTRE santé publique. La presse oligarque extatique approuve VOTRE courageuse taxation, encourageant vos élites bourgeoises écolos et décidément assez sauvages à savourer à terme de VOTRE viande humaine de petit blanc bien trop pauvre ! Que faire ? VOUS revotez pour EUX ou on appelle Guillaume Tell ?

Une taxe sur la viande permettrait de compenser les dommages que sa production cause sur l’environnement, selon une étude menée par CE Delft pour l’ONG Tapp Coalition. Cette taxe ferait notamment augmenter de 25% le prix d’un steak de boeuf.

Selon les scientifiques, une telle taxe permettrait de lever des milliards d’euros pour permettre aux éleveurs et aux consommateurs de produire et manger de la viande de meilleure qualité, rapporte le Guardian. Plusieurs associations environnementales souhaitent que cette taxe soit inscrite dans le nouveau Green deal européen. closevolume_off

L’étude a chiffré le coût de la production de bétail en émission de gaz à effet de serre, pollution de l’air et de l’eau, et en perte de biodiversité. Pour compenser ces dommages, il faudrait augmenter le prix du boeuf de 0,47 euros pour cent grammes, de 0,36 euros pour le porc et de 0,17 euros pour la volaille. Les experts suggèrent que cette taxe permettrait de réduire de 67% la consommation de boeuf dans l’Union européenne, de 57% pour le porc et de 30% pour la volaille d’ici à 2030. 

La production de viande est responsable de 15% des émissions de gaz à effet de serre.

SUR LE MÊME SUJETENVIRONNEMENTPour éviter une crise climatique, la consommation de viande doit atteindre son pic en 2030 

Jeroom Remmers, le directeur de Tapp Coalition, rappelle que «les Européen mangent au moins 50% de viande de plus par jour que ce qui est recommandé». L’argent récolté (32 milliards d’euros par an, selon les estimations des scientifiques)  pourrait permettre aux états membres de l’Union eurpéenne, selon lui, d’aider les agriculteurs dans leur transition vers des productions végétales. 

https://www.cnews.fr/monde/2020-02-06/une-taxe-sur-la-viande-pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique-924275

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s