Découvrez la cyber-terreur de leurs néo-Français, Cedric O Son nom est tout un programme de table rase. Les Français seront marqués et parqués comme des poulets. Ce n’est plus la servitude – mais la cybertitude. Le troupeau sera surveillé par une « boîte » nommée Datakalab (data cabala ?)…

UN BOÎTIER OU UN BRACELET CONNECTÉ ENVISAGÉ EN L’ABSENCE DE SMARTPHONE

Dans cet article, le membre du gouvernement évoque les différentes pistes envisagées, notamment pour les personnes qui ne pourront pas installer StopCovid, n’ayant pas accès à un smartphone. « Dans le contexte du contact tracing, il est essentiel que les populations « déconnectées » ne soient pas exclues des dispositifs sanitaires », explique-t-il. Ainsi, le secrétaire d’État affirme que plusieurs pistes sont envisagées par l’équipe en charge du projet afin que les personnes sans smartphones puissent être également suivies :

Pour ceux ne possédant pas de smartphone, une partie de l’équipe est dédié à essayer de trouver une autre solution — par exemple, un boitier ou un bracelet qui permettraient de se passer des téléphones.

Secrétaire d’État chargé du Numérique[modifier | modifier le code]

Le 31 mars 2019, il est nommé secrétaire d’État chargé du Numérique, auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics. Il remplace Mounir Mahjoubi, qui a démissionné pour préparer sa candidature en vue des élections municipales à Paris18.

Il soutient la proposition de loi de Laetitia Avia contre les contenus haineux sur Internet qui est adoptée à l’Assemblée nationale en juillet 2019, réfutant l’argument de ses opposants selon lequel le texte est liberticide19.

En juin 2019, il défend la création par l’État d’un Conseil de l’ordre des journalistes, si ceux-ci ne l’organisent pas d’eux-mêmes, afin de combattre la circulation de fausses informations, et envisage des sanctions contre la diffusion de fausses nouvelles, émises par une autorité indépendante nommée par l’État20. Alors que sa proposition déclenche une vague d’indignation au sein de la presse, Cédric O revient sur ses propos, indiquant qu’ils ne sont en aucun cas la position du gouvernement, mais appelle les journalistes à s’organiser face aux ingérences étrangères, faisant référence notamment à RT et Sputnik21.

En octobre 2019, il annonce vouloir créer, en coordination avec la Commission nationale de l’informatique et des libertés (France) (CNIL), une instance de supervision et d’évaluation de la reconnaissance faciale, alors que les forces de l’ordre poussent au développement de cette technologie22. Afin de prévenir les abus, l’Union européenne envisage d’interdire ce type d’identification dans les lieux publics durant cinq ans23.

Notes et références

https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9dric_O

https://www.datakalab.com/

https://www.egaliteetreconciliation.fr/StopCovid-le-gouvernement-envisage-un-bracelet-pour-les-personnes-sans-smartphone-59269.html

Une réflexion sur « Découvrez la cyber-terreur de leurs néo-Français, Cedric O Son nom est tout un programme de table rase. Les Français seront marqués et parqués comme des poulets. Ce n’est plus la servitude – mais la cybertitude. Le troupeau sera surveillé par une « boîte » nommée Datakalab (data cabala ?)… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s