La mascarade expliquée par le charabia de Wikipédia : solidarité et générosité pour soumission et faillite, antiracisme pour défiguration et chômage, sécurité pour hypoxie. Le microbe remplace Dieu, dit déjà Léon Bloy. A la vitesse du clic on crée des pages vous abrutir. Rappel : le chirurgien général de la fameuse démocratie américaine décommandait le port des masques il y a quelques semaines. Depuis le système les impose comme une marque au fer rouge faciale, espérant qu’ils deviendront ces masques vos visages. Et nos crétins de bien obtempérer… Découvrez le classique nippon Onibaba pour savoir ce que le masque peut vous faire… Et si on parlait des deux milliards de chômeurs de plus sur leur foutue planète ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Port_du_masque_pendant_la_pand%C3%A9mie_de_Covid-19

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/05/30/confinement-pres-de-2-milliards-demplois-detruits-ou-amputes-a-travers-le-monde/

Culture[modifier | modifier le code]

Dans les sociétés d’Asie de l’Est, la principale raison du port de masque est de protéger les autres contre soi-même151,152. Il est considéré comme une responsabilité collective de réduire la transmission du virus153. L’hypothèse générale derrière la loi est que toute personne, y compris les personnes apparemment en bonne santé, peut être porteuse du coronavirus. Un masque est ainsi considéré comme un symbole de solidarité. Ailleurs, le besoin de porter un masque est souvent perçu dans la perspective d’un individu où les masques ne servent qu’à se protéger.

Les normes culturelles et la pression sociale peuvent également entraver le port du masque en public154. Selon le médecin et expert en maladies infectieuses de Hong Kong, Joseph Tsang, la promotion du masquage universel peut résoudre les perceptions contre le port de masque, car le port de masque est intimidant si peu de gens portent des masques en raison de barrières culturelles, mais si tout le monde porte des masques, cela se voit un message que les gens sont dans le même bateau80.

Dans le monde occidental, l’utilisation publique des masques porte encore souvent une large stigmatisation151,153. car elle est considérée comme un signe de maladie155. Cette stigmatisation est un grand obstacle à surmonter, car les gens peuvent avoir trop honte de porter un masque en public et donc choisir de ne pas en porter un156. Deuxièmement, il est fortement racialisé en tant que phénomène asiatique. Cependant, il existe également un fossé au sein du monde occidental, comme en République tchèque et en Slovaquie, où une mobilisation de masse a eu lieu pour renforcer la solidarité dans le port du masque depuis mars 2020

VAUT MIEUX VOIR CELA :

Sur les réseaux sociaux, la campagne #masks4all s’est efforcée d’encourager les gens à utiliser des masques157. Le port de masque est appelé un comportement prosocial dans lequel on protège les autres au sein de sa communauté158,159.

Les masque ont eu un impact sur la mode, les masques eux-mêmes devenant des déclarations de mode, les marques de haute couture ayant pivoté pour répondre à la fois à la santé publique et aux besoins esthétiques160,161,162,163.

https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/05/14/catastrophe-des-masques-suite-le-dr-russell-blaylock-a-ecrit-un-article-complet-portant-sur-les-masques-faciaux-montrant-que-lutilisation-de-masques-chez-de-nombreux-patients-peut-facileme/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s