« Quand ils reviendront, ils se seront fait le masque républicain, comme les vieilles putes se font retendre les fesses. Dormez en paix, parisiens, tout est tranquille ». Un bon et savant lecteur célèbre nos zélés élus, et surtout Audiard et Lautner – sans oublier Delon.

J’ai regardé ce soir avec admiration l’excellent « Mort d’un pourri » de Georges Lautner avec Monsieur Alain, Monsieur Audiard soufflant les mots justes. Je voulais partager cela avec vous, grand cinéphile devant l’Eternel.
Les 10 dernières minutes sont admirables. Synthèse de la pourriture ambiante des pseudo élites et de leurs sbires policiers (c’est un gendarme qui le dit!).

Florilège :

Le commissaire Moreau (Michel Aumont, le flic corrompu; on le croirait sur parole tant il est bonimenteur!):
 « Les salauds m’emmerdent, Maréchal (Delon). Ils gangrènent ce pays. Les combinards d’aujourd’hui occupent le Temple, dirigent les journaux, subventionnent les campagnes électorales, font élire ceux qui ensuite leur distribueront les marchés, leur accorderont tous les passe-droits. Ils forment une nouvelle élite. Leurs descendants constitueront l’aristocratie de demain. Nous allons vers l’époque du voyou de droit divin ».

Réponse de Maréchal au commissaire pourri (Delon, ou l’incarnation de ce qui reste de vertu et d’honneur dans cette fange infâme ):
« Les psychiatres diront que vous êtes un illuminé, un paranoïaque, mais aucun ne dira ce que vous êtes vraiment. Parce que le mot sonne mal dans un prétoire. La vérité c’est que vous êtes un con, Moreau. Oh, rassurez vous. Y’en a eu d’historiques. Vos prédécesseurs s’appellent Savonarole, Fouquier- Tinville. Les deux fléaux qui menacent l’humanité sont le désordre et l’ordre. La corruption me dégoûte. La vertu me donne le frisson. »
Et enfin la scène finale, dans son appartement près de la tour « haïe fêle », Delon concluant auprès de Mireille Darc, à propos des ripoux blicains:
« Quand ils reviendront, ils se seront fait le masque républicain , comme les vieilles putes se font retendre les fesses.Dormez en paix, parisiens, tout est tranquille ».

Admirable!

Bien à vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s