« CRYPTOCURRENCY SYSTEM USING BODY ACTIVITY DATA ». Lettre érudite sur Kill Bill et son vaccin mondialiste à nanoparticules : Le vaccin définitif contient les nanoparticules décrites dans le Brevet PCT/US2019/038084 de Microsoft, dont les personnes vaccinées ne pourront jamais se débarrasser, et qui permettra de contrôler définitivement les personnes vaccinées grâce à la 5G…

Chers amis,

Un de mes amis vient de m’informer de la publication, le 26 Mars 2020, du brevet intitulé : « CRYPTOCURRENCY SYSTEM USING BODY ACTIVITY DATA », déposé le 21 Septembre 2018 aux USA (date de priorité) par la société MICROSOFT TECHNOLOGY LICENSING LLC, qui, comme vous le savez, a été créée par Bill Gates, et avec laquelle il entretient toujours d’étroites relations. Vous pourrez consulter ce brevet en cliquant sur le lien suivant : 

Brevet WO 2020/060606 A1 – PCT/US2019/038084 de Microsoft publié le 26 Mars 2020

Lorsque vous prendrez connaissance de ce brevet, dès l’examen de la Figure 1, et de son contenu, vous comprendrez, avec horreur, les intentions criminelles de Bill Gates et de ses alliés du NOM, au premier rang desquels figurent le président Macron et son gouvernement.

Pour introduire ces nanoparticules dans le corps de la population mondiale, ils n’ont qu’un moyen : vacciner avec le vaccin anti-Covid-19, qui est déjà fabriqué et qui contient les nanoparticules. Ils ont déjà fabriqué et testé plusieurs vaccins. En cliquant sur le lien suivant vous pourrez constater que le vaccin ChAdOx1 nCoV-19 est déjà fabriqué et testé :

28 Mai 2020, Pomezia, Italie :

L’IRBM’s Advent annonce la fabrication de 13 000 doses de vaccin Covid-19, pour une utilisation dans les essais cliniques de phase 2/3 par l’Université d’Oxford

Ce vaccin a été fabriqué en insérant dans le virus vecteur ChAdOx1 (adénovirus du Chimpanzé) le génome du virus Covid-19, selon le procédé décrit dans le lien suivant :

Fabrication du vaccin ChAdOx1 nCoV-19

Le virus Covid-19, responsable de la fausse pandémie, a été fabriqué par l’Institut Pasteur, à partir du virus naturel Sars-CoV issu d’un prélèvement respiratoire effectué, en 2003, à l’hôpital français de Hanoi (Vietnam) par les chercheurs de l’Institut Pasteur (voir Brevet Européen EP 1 694 829 B1). Et qui a été transformé comme décrit dans les brevets Brevet US 8,343,718 B2 , déposé le 17 mars 2011, par l’Institut Pasteur.

Le vaccin définitif contient :

– les nanoparticules décrites dans le Brevet PCT/US2019/038084 de Microsoft, dont les personnes vaccinées ne pourront jamais se débarrasser, et qui permettra de contrôler définitivement les personnes vaccinées grâce à la 5G ;

– un conservateur qui sera probablement le Thimérosal, dérivé mercuriel mortel strictement interdit chez l’homme ;

– et des antibiotiques tels que la Néomycine, la Polymyxine, etc.

Nul doute que toute personne qui aura pris connaissance de ces informations, refusera d’être vaccinée.

Bien cordialement

Une réflexion sur « « CRYPTOCURRENCY SYSTEM USING BODY ACTIVITY DATA ». Lettre érudite sur Kill Bill et son vaccin mondialiste à nanoparticules : Le vaccin définitif contient les nanoparticules décrites dans le Brevet PCT/US2019/038084 de Microsoft, dont les personnes vaccinées ne pourront jamais se débarrasser, et qui permettra de contrôler définitivement les personnes vaccinées grâce à la 5G… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s