Yann Moix tape sur le système virus : « Depuis le départ, je pense que l’on marche sur la tête, que c’est la première fois de toute l’histoire de l’humanité qu’on a peur de sortir de chez soi à cause d’une maladie – d’une épidémie terrible d’ailleurs -, mais qui fait 0,005% de morts dans la population. Et j’ai l’impression de vivre dans un monde où les voitures seraient interdites parce que je risque de me faire écraser… Il y a un système qui consiste à créer par des mots une monomanie généralisée qui vise à nous faire croire que le virus est la chose la plus dangereuse du monde alors qu’il y a plein de choses qui continuent à être dangereuses mais on doit les ignorer ».

Depuis le 16 mars dernier et jusqu’au 11 mai prochain (minimum), les habitants français sont invités à rester chez eux – hors déplacements autorisés par le gouvernement. Un confinement qui n’est pas du tout du goût de Yann Moix. En duplex depuis son domicile pour l’émission Punchline sur CNews, après avoir évoqué le décès de son ami Christophe, le réalisateur de Podium a donné son avis sur les mesures prises pour endiguer la propagation du Covid-19. Un avis « absolument pas orthodoxe », a-t-il prévenu« Depuis le départ, je pense que l’on marche sur la tête, que c’est la première fois de toute l’histoire de l’humanité qu’on a peur de sortir de chez soi à cause d’une maladie – d’une épidémie terrible d’ailleurs -, mais qui fait 0,005% de morts dans la population. Et j’ai l’impression de vivre dans un monde où les voitures seraient interdites parce que je risque de me faire écraser. »

« Je pense qu’un être humain entre 18 et 70 ans a la liberté de sortir de chez lui »

Explicitant son analogie avec les accidents de la route, Yann Moix a continué : « C’est-à-dire que la probabilité que je meure du virus arriverait en dernier dans les causes de mortalité, mais c’est pour ça que je ne sors pas. » L’écrivain, visiblement remonté, a ajouté : « Je ne comprends pas pourquoi l’être humain est incapable d’affronter la mort en sortant de chez lui, c’est pour moi un mystère total, je ne comprends pas la panique mondiale qu’il y a sur ce virus – qui est certes terrible, parce que j’ai des amis qui sont morts. » Et il a même avancé une solution : « Évidemment à partir de 70 ans, il faut faire attention, il faut se cloitrer, il faut se retrancher, il faut se confiner, mais je pense qu’un être humain entre 18 et 70 ans a la liberté de sortir de chez lui, pour vivre, c’est-à-dire pour prendre le risque de mourir. »

https://www.voici.fr/news-people/actu-people/video-yann-moix-ses-propos-polemiques-sur-le-confinement-choquent-les-internautes-678742

https://www.voici.fr/news-people/actu-people/video-yann-moix-choque-en-assurant-que-les-chiffres-de-lepidemie-de-covid-19-sont-ridicules-685433

2 réflexions sur « Yann Moix tape sur le système virus : « Depuis le départ, je pense que l’on marche sur la tête, que c’est la première fois de toute l’histoire de l’humanité qu’on a peur de sortir de chez soi à cause d’une maladie – d’une épidémie terrible d’ailleurs -, mais qui fait 0,005% de morts dans la population. Et j’ai l’impression de vivre dans un monde où les voitures seraient interdites parce que je risque de me faire écraser… Il y a un système qui consiste à créer par des mots une monomanie généralisée qui vise à nous faire croire que le virus est la chose la plus dangereuse du monde alors qu’il y a plein de choses qui continuent à être dangereuses mais on doit les ignorer ». »

  1. Pour une fois qu’il ne dit pas une connerie celui là. C’est quand même intéressant que vous le mentionniez car cela pourrait montrer que le vent est peut être en train de tourner. Qui sait, l’espoir fait vivre, non ?

    J'aime

  2. Mais qui a dit que les Français avaient peur ! Certains, mais sûrement pas la majorité. On ne nous a tout simplement pas laissé le choix. Nous naissons tous pour mourir, le plus tard possible est le mieux, mais un jour ou l’autre nous passons de l’autre côté du chemin (tiens ça me fait penser à quelqu’un traverser la route pour trouver du travail).
    Tout ceci a été parfaitement orchestré, Jupiter a pu régner en toute liberté par ordonnance, fini les manifestations etc… Il y avaient les personnes à risques : personnes âgées donc retraitées, les obèses, les diabétiques ou avec d’autres pathologies, il suffisait de leur recommander d’éviter les lieux à risques. Pourquoi enfermer tout le monde ???? Maintenant ils commencent à nous préparer en prévision d’un reconfinement en septembre seconde vague, puis après il y aura la 3ème, la 4ème etc. jusqu’à ce qu’ils trouvent le fameux vaccin (dont en aucun cas je ne veux) !
    Le lien d’une vidéo très intéressante, le libre entretien avec le docteur Gérard Delépine :

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s