Un peu de technophilie ? En 1904 à Saint-Louis on célèbre le progrès et la technique qui n’ont pas encore servi à emprisonner et à exterminer les humains (pas vrai, Bill ?) : cela donne le chant trolley bus dans Meet me in Saint Louis, toujours de Minnelli, hymne à la famille et au progrès technique (lumière, gaz, téléphone longue distance…). Et en 1945 toujours on célèbre un Far West serveur, rêveur et féminin dans les Harvey Girls qui envoie dinguer toute la violence du subgenre. Warren compose la plus belle chanson du monde pour célébrer une LIGNE DE CHEMIN DE FER. On the Atchison Topeka Santa Fé qui gagne aux oscars…Elle est chantée par Judy Garland.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :