Blog enfin en sommeil. C’est grâce à Juan. Juan (encore un Juan !) est notre gentil voisin ; à deux kilomètres de notre bord de mer, il élève ses chèvres en autarcie, sur un champ qu’il partage avec ses cousins et ses voisins. Nous avons vu un chevreau naître aujourd’hui et nous buvons du lait de ses chèvres. Juan se moque des masques et du reste, il est un maître à la Vincenot, un pape des escargots qui échappe à la matrice et à sa mâchoire de fer rouillé et virtuel. Notre Arthur Rambo est dans le vrai monde. Cette année nous avons eu plein de pluie : plus besoin de voyager pour se sentir – car nous ne sortions plus d’Espagne – en Galice ou en Castille. Et les bébêtes exultent ! Et si on relisait Daudet ? La jument de Juan est verte de joie, comme dirait Marcel aimé…Blog fermé, au fait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s