La légendaire interview de notre ami Lucien Cerise sur le système – qui vaut bien cent livres. Mais attention : plus de onze mille mots, dont chacun vaut la peine et la relecture… Attention : je n’avais jamais lu texte comme celui-là, et il m’a fait alors basculer, vers l’an 2012. Deux phrases-clé: «La puissance de la « communication », c’est-à-dire des médias, fait tout…Le raffinement proprement satanique dans le sadisme révèle que l’oligarchie occidentale atlantiste est passée bien au-delà de la décadence, elle en est au stade de la dégénérescence et de la sociopathie généralisée.»

NB : interview commandée par le magazine Nexus, puis refusée à la publication au motif que des coupes étaient nécessaires et que les auteurs s’y sont refusé. 1. Pouvez-vous nous expliquer la genèse de cet essai et le choix de l’anonymat ? Comme beaucoup de monde, j’ai été frappé par ce que l’on a appelé … Lire la suite La légendaire interview de notre ami Lucien Cerise sur le système – qui vaut bien cent livres. Mais attention : plus de onze mille mots, dont chacun vaut la peine et la relecture… Attention : je n’avais jamais lu texte comme celui-là, et il m’a fait alors basculer, vers l’an 2012. Deux phrases-clé: «La puissance de la « communication », c’est-à-dire des médias, fait tout…Le raffinement proprement satanique dans le sadisme révèle que l’oligarchie occidentale atlantiste est passée bien au-delà de la décadence, elle en est au stade de la dégénérescence et de la sociopathie généralisée.»