Les voies de la résistance : mon ami Lucien met la Cerise sur le gâteau ! Il va falloir renoncer à beaucoup de superflu pour préserver l’essentiel : son âme, sa liberté et sa santé. Sans oublier sa famille. Le reste sera sarclé et puis numérisé, réduit en poudre de cocotier, et bon à être bouffé sous forme de soja par les extraterrestres.

Lucien Cerise, chercheur en ingénierie sociale, répond aux questions d’Observateur Continental sur l’évolution de la société française après plus d’un an de crise sanitaire, alors que la Commission européenne va mettre en vigueur d’ici à la fin juin un certificat sanitaire destiné à faciliter la libre circulation dans l’UE, et que les Français vivent avec l’obligation de porter un masque et dans le cadre de réglementations quotidiennes.

Y a-t-il tout d’abord un lien entre les mesures sanitaires et l’ingénierie sociale ?                  

Lucien Cerise : L’ingénierie sociale est une méthode de transformation de la société, et c’est très exactement ce qui est en cours avec les mesures dites sanitaires. Cette transformation planifiée de la société doit être irréversible, définitive, ce que Klaus Schwab annonce dans son livre sur la Grande réinitialisation quand il dit que nous ne reviendrons jamais au monde d’avant ; et elle est le plus souvent furtive, c’est-à-dire qu’elle avance sous des prétextes destinés à fabriquer le consentement de l’opinion publique, qui dirait « Non » si les vraies motivations étaient déclarées. C’est très proche de la méthode de management théorisée par John Kotter sous l’appellation de conduite du changement, dont le nom populaire est le « pompier pyromane », et dont la première étape consiste à provoquer un sentiment d’urgence dans le groupe cible que l’on veut faire changer contre son gré.

Quel est votre avis quand Emmanuel Macron dit1 qu’il faut « vacciner tous les jours, matin, midi, soir, week-end et jours fériés » et que des vaccinodromes sont installés dans « l’Hexagone » ?

– Macron est un stakhanoviste du vaccin. C’est louche, d’autant plus qu’il existe des traitements préventifs et curatifs non vaccinaux qui ont prouvé leur efficacité, et que les vaccins commercialisés sont encore en phase 3 de test, si bien que tous les vaccinés sont en fait des cobayes.

Que pensez-vous de cette déclaration2 de Emmanuel Macron : « Je ne pense pas que le vaccin russe soit aujourd’hui une solution à une accélération. Il est plus efficace d’accélérer la production de Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson and Johnson, Valneva, Sanofi, CureVac ».

– Macron fait son travail de commercial dans le cadre du volet économique de la guerre hybride opposant l’Occident atlantiste à la Russie. On comprend mieux pourquoi la Russie ou la Chine ont développé leurs propres vaccins aussi rapidement : pour ne pas laisser leurs marchés se faire envahir par les vaccins occidentaux. Ce ne sont pas des questions sanitaires mais de gros sous.

https://leblogalupus.com/2019/02/21/la-legendaire-interview-de-lucien-cerise-sur-le-systeme-qui-vaut-bien-cent-livres-mais-attention-plus-de-onze-mille-mots/

Commentez s.v.p. cette volonté[2] du président français : « Si vous ne vaccinez pas dans ces pays [pauvres], il n’y a aucun moyen de se débarrasser de ce virus ».

– Macron applique les directives de gens plus hauts dans la hiérarchie, notamment Bill Gates dans un entretien du 9 avril 2020, selon lequel la normalité ne reviendra que lorsque l’essentiel de la population mondiale aura été vaccinée (« But for the world at large, normalcy only returns when we’ve largely vaccinated the entire global population », avant-avant dernière réponse de BG, vidéo 19:23).3

Partagez-vous toujours l’avis que les gens vont être piqués et euthanasiés comme des animaux ?

– C’est une formule choc pour décrire le processus de type génocidaire dans lequel on veut faire entrer l’espèce humaine. Les gens sont en train de se faire inoculer des produits génétiques à base d’OGM ou d’ARN messager en phase expérimentale ! Quand on y pense sérieusement cinq secondes, c’est de la folie. Ou du meurtre de masse.

Comment jugez-vous la déclaration de Gabriel Attal « la logique aujourd’hui, c’est de ne pas recevoir chez vous des personnes qui ne sont pas de votre domicile » ?

– Aussi longtemps que je n’aurai pas la possibilité de surveiller Gabriel Attal pour vérifier s’il applique lui-même ce qu’il demande aux autres, je ferai ce que je veux. « Qui gardera les gardes ? » demandait Juvénal.

Que faut-il dire à nos enfants ?

– La vérité. Comme elle est anxiogène, il faut y mettre les formes, mais inutile de leur faire croire au Père Noël.

Vers quelle forme de société allons-nous ?

– Une société sans contact, où les interactions humaines directes seront raréfiées, voire supprimées totalement, et seront toujours médiatisées ou remplacées par l’informatique, la robotique, les écrans, le télétravail, la procréation artificielle, etc4. Cette société entièrement structurée, ou déstructurée, par la technoscience sera un vrai cauchemar, d’autant plus qu’elle sera continuellement dysfonctionnelle, la technique étant moins fiable que la nature. Le passeport sanitaire décidera de votre vie et de votre mort, mais attention à la panne !

Quel bilan faites-vous après plus d’un an de crise sanitaire ?

– Ce n’est pas une crise sanitaire. De grandes figures du haut patronat occidental comme Klaus Schwab et Bill Gates ont révélé les objectifs de leur capitalisme décroissant appuyé sur l’ingénierie sociale, la destruction créatrice et la gouvernance par le chaos. Cela tient en deux grands points : malthusianisme (réduction de population) et transhumanisme.

Quelles solutions positives voyez-vous pour sortir de cette crise actuelle ?

– L’annuaire ANIMAP, qui rassemble les commerçants et prestataires ne réclamant ni dépistage, ni vaccination, est une excellente solution. Nous allons créer des circuits économiques indépendants de la dictature sanitaire, ce qui rendra le passeport sanitaire obsolète.

Nous faisons référence à des déclarations faites par le président français, Emmanuel Macron, sur BFMTV.

source : http://www.observateurcontinental.fr

7 réflexions sur « Les voies de la résistance : mon ami Lucien met la Cerise sur le gâteau ! Il va falloir renoncer à beaucoup de superflu pour préserver l’essentiel : son âme, sa liberté et sa santé. Sans oublier sa famille. Le reste sera sarclé et puis numérisé, réduit en poudre de cocotier, et bon à être bouffé sous forme de soja par les extraterrestres. »

  1. @Paul-Emic : « Nous avons changé tout cela » (la Modernitude) et le propos de Chesterton sur les miracles a été aboli. Quant aux réflexions de Bainville…
    Désormais, le pire est certain ; seule sa date reste imprécise : proche ou très proche ? (« Faut-il avoir peur, et sinon quand ? »)
    Ainsi, quand foutriquet 2.0 n’annonce pas une saloperie, c’est qu’il ment et réfléchit à sa prochaine saloperie. Voyez ces votes successifs en quelques heures pour la muselière à vie : le premier était l’hommage du vice à la vertu (et sans doute pour de mauvaises raisons) ; le second est le bon, parce qu’il est mauvais. Le pire était bien certain.
    Heinlein aurait dit un jour : « Murphy was an optimist. » Je crains que même l’excellent Bonnal ne soit, tout lucide qu’il est, un optimiste lui aussi.
    Seule consolation : s’ouvrent à une humanité asservie autant que méprisable (plus ça va et mieux je comprends Hérode et Caligula) « les horizons vastes, non contaminés, de Néanderthal ».

    Aimé par 1 personne

  2. Les constats et analyses de Lucien CERISE sont souvent d’excellente qualité conceptuelle tout en veillant à conserver des aspects concrets. Sans être en aucune façon complotiste, nous ne pouvons que les partager. Mais quelles actions peuvent s’en suivre  car une interview ou un livre n’ont jamais provoqué l’effondrement d’un régime politique d’oppression. Que faire ? Telle est la question. Avant la désobéissance civile, l’insurrection frontale, chacun peut déjà de manière pacifique refuser de coopérer avec le pouvoir en place. Cela peut se traduire par le boycott silencieux des « services », des « débats » et autres consultations ou « droits » qu’il nous propose. Il nous est aussi possible de ne pas regarder les dirigeants à la télé, éviter les lieux où ils se rendent…Le livre de Gene SHARP «  De la dictature à la démocratie » ( disponible sur Internet en PDF) présente page 117 et suivantes une liste de 198 actions possibles. Certes, cet auteur a fait partie de l’« Albert Einstein Institution », structure mondialiste dorée sur tranche. Pour autant, ses livres contiennent des analyses et des propositions d’action possibles contre ceux-là même qui provoquent nos malheurs d’aujourd’hui ; en les utilisant, finalement on ne fait que retourner l’arme fatale contre le bourreau. Je crois qu’il faut sortir nous aussi de nos blocages intellectuels et utiliser tous les moyens d’une non-collaboration efficace.
    De manière plus ludique, on peut aussi très facilement utiliser la technique de la scierie…tirée de « La vache et le prisonnier »

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s