Blog au repos : seul moyen d’échapper à la nasse des GAFAM. On cherche à naviguer différemment, comme ces russes. Laurence inspirée : « Mon marchand de légumes s’appelle Edik, Edouard, il est tadjik. Nous avons parlé de la France, des masques, des vaccins. « Tout ce cirque, c’est pour nous amener à la dictature générale, me dit-il. Vous savez ce que j’en pense? Il faut nous débarrasser de tous nos gouvernements, tous, dans le monde entier. Maintenant, ça commence vraiment à bien faire. » Pour survivre, surtout spirituellement, apprendre les prières orthodoxes aux saint martyrs et aux anachorètes…

https://strategika51.org/2021/06/09/un-systeme-en-crise-profonde/

https://chroniquesdepereslavl.blogspot.com/

Aux saints Anachorètes.
TROPAIRE.
C’est en vous, bienheureux père, que l’image de Dieu s’est conservée sans altération ; car prenant votre croix vous avez suivi le Christ ; vous avez appris aux hommes, par vos actions, à mépriser le corps qui passe, et à s’appliquer aux soins de l’âme qui est immortelle. Aussi désormais votre esprit bienheureux participe à la félicité des Anges.
Le même Tropaire est adressé aux saintes Anachorètes.
AUTRES TROPAIRES.
Aux saints solitaires, modèles de la vie ascétique.
Vos larmes abondantes ont arrosé et fécondé les déserts stériles, vos soupirs et
gémissements ont porté fruit au centuple, et vous voilà devenu dans les ténèbres de ce monde un flambeau qui l’éclaire par des miracles ; ô père que nous vénérons, implorez le Christ notre Dieu pour le salut de nos âmes.
Habitant du désert et ange dans un corps mortel, vous avez reçu le don des
miracles, père vénéré. Voué aux jeûnes, aux veilles et aux prières, vous avez obtenu les grâces célestes, ainsi que la puissance de guérir les infirmes et de conforter les âmes de ceux qui vous invoquent avec foi. Mais la gloire est à celui qui vous a revêtu de sa force, à celui qui vous donna votre couronne et qui opère par vous d’abondantes guérisons.

Aux saints Martyrs.
TROPAIRE.
Seigneur, votre martyr N., à cause de ses souffrances, a reçu de vos mains, ô notre Dieu, une couronne incorruptible ; muni de la force qui vient de vous, il vainquit la férocité des bourreaux et les fureurs impuissantes du démon ; que ses prières, Seigneur, nous obtiennent le salut.
STROPHE.
Étoile radieuse et toujours sûre, qui annonce au monde le Soleil de vérité, saint
athlète de Jésus-Christ, vous avez confondu l’erreur et nous avez montré la lumière ; ne cessez point de prier pour nous tous.
Aux saintes Martyres.
TROPAIRE.
Votre brebis N., ô Jésus, vous crie : C’est vous que j’aime, ô mon Époux, vous que je cherche au sein de mes douleurs, quand je me crucifie et m’ensevelis avec vous dans votre baptême sanglant ; pour vous je souffre, afin de régner un jour avec vous ; je meurs pour vous afin de vivre avec vous ; recevez-moi comme un sacrifice qui vous est offert par amour. Par ses prières sauvez nos âmes, ô Dieu de bonté.

https://changera.blogspot.com/2021/06/les-personnes-vaccinees-sont-elles.html

https://fr.wikisource.org/wiki/Livre_de_pri%C3%A8res,_1852

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s