L’occident Woke et cocasse du G7 agonise en menaçant nos chinois pour qui ça sent la « roussie » ; pendant ce temps une jeune et charmante nord-coréenne trouve l’atmosphère plus tarée qu’en Corée, dans l’université américaine où l’on débourse entre cinquante et cent mille dollars par an ; leur politiquement correct woke rend tout enseignement des lettres et même des sciences dures impossible. “Même la Corée du Nord n’est pas aussi dingue”, a-t-elle déclaré. “La Corée du Nord était déjà assez folle, mais pas à ce point”. Biden sénile et débile ne peut répondre à aucune question de journaliste (C-Span) : réunions avec Poutine ajournées. Otan en emporte le lent…

« La Corée du Nord n’est pas aussi dingue ! »

Après avoir fréquenté une des grandes universités de l’Ivy League, une transfuge de Corée du Nord avertit les Américains que s’ils continuent sur la voie actuelle, leur avenir est “aussi sombre que la situation de la Corée du Nord”.

Le sentiment anti-occidental, la culpabilité collective et le politiquement correct étouffant de l’université de Columbia étaient profondément troublants, a déclaré Yeonmi Park dans une interview accordée à Fox News.

“Même la Corée du Nord n’est pas aussi dingue”, a-t-elle déclaré. “La Corée du Nord était déjà assez folle, mais pas à ce point”.

Park, 27 ans, a déclaré qu’elle s’attendait à ce qu’en échange du temps consacré, des efforts déployés et de la “fortune” qu’elle a donnés pour pouvoir travailler dans cette prestigieuse université, on lui apprenne à penser par elle-même et librement. “Mais ils vous forcent à penser de la manière dont ils veulent que vous pensiez”.

“Incroyable ! J’ai réalisé que c’était complètement insensé. Je pensai  que l’Amérique était différente, mais dès mon arrivée j’ai reconnu tellement de similitudes avec ce que je connaissais de la Corée du Nord que j’ai commencé à m’inquiéter.”

Park dit avoir vu des drapeaux rouges dès son transfert à Columbia depuis une université sud-coréenne en 2016. Un membre du personnel l’a admonestée pendant les tests d’orientation pour avoir admis qu’elle aimait la littérature occidentale classique et des auteurs tels que Jane Austen.

Park se souvient que cette personne lui a dit : “Saviez-vous que ces écrivains avaient une mentalité coloniale ? Ils étaient racistes et bigots et leur lecture équivaut à un lavage de cerveau.”

La situation n’a cessé de s’aggraver car chaque cours était truffé du genre de cette propagande anti-américaine au milieu de laquelle elle a grandi en Corée du Nord.

Au début, elle s’est défendue, se disputant avec les professeurs et les étudiants. Mais elle a fini par “apprendre à se taire” afin de maintenir une bonne moyenne et d’obtenir son diplôme.

Dans cet État communiste isolé frustre qu’est la Corée du Nord, Park a grandi sans connaître des concepts tels que l’amour et la liberté. Elle se rappelle avoir vu des gens mourir de faim. J’ai vécu dans l’oppression, je sais à quoi cela ressemble”, a-t-elle déclaré.

Mais ses camarades de classe ne cessent de dire « à quel point ils sont opprimés, combien d’injustices ils ont subies”. “Ils ne savent pas combien il est difficile d’être libre, a déclaré Park. Ils ont complètement perdu la capacité de penser librement et de manière critique”.

En 2007, à l’âge de 13 ans, elle et sa mère se sont enfuies, traversant le fleuve Yalu gelé jusqu’en Chine, où elles ont été capturées par des trafiquants d’êtres humains et vendues comme esclaves. Des missionnaires chrétiens les ont aidées à fuir vers la Mongolie, où elles ont traversé à pied le désert de Gobi et ont finalement trouvé refuge en Corée du Sud.

En Corée du Nord, dit-elle, les gens sont trompés par la propagande parce qu’on ne leur apprend pas à avoir un esprit critique. “C’est ce qui se passe en Amérique”, a-t-elle dit. “Les gens voient des choses mais ils ont complètement perdu la capacité de penser de manière critique”.

Contrairement à la Corée du Nord, aux États-Unis les Américains ont accès à de grands penseurs, mais ils “choisissent le lavage de cerveau”. Elle se dit très déçue après être venue aux États-Unis avec de grandes attentes. “Vous avez perdu le sens commun à un degré que je ne peux même pas comprendre en tant que Nord-Coréenne”, a-t-elle déclaré.

Park a souligné l’érosion de l’État de droit et de la moralité. “Je suppose que c’est ce qu’ils veulent”, a-t-elle dit à propos des propagandistes progressistes [du wokenisme] de la nation : “détruire chaque chose et reconstruire un paradis communiste”.

Art Moore

https://www.dedefensa.org/article/biden-pire-que-kim-certes

“Même la Corée du Nord n’est pas aussi dingue”, a-t-elle déclaré. “La Corée du Nord était déjà assez folle, mais pas à ce point”.

https://www.dreuz.info/2021/06/15/ceux-qui-disent-que-biden-est-bete-quil-ne-peut-pas-repondre-aux-questions-sont-des-mauvaises-langues-la-preuve-en-video/

https://lesakerfrancophone.fr/lempire-des-clowns-contre-le-peril-jaune

https://www.dedefensa.org/article/allan-bloom-et-la-deconstruction-de-la-civilisation-occidentale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s