« Faut-il réduire la population mondiale pour sauver la planète ? » En 2010 le Monde écolo-socialo-mondialiste promeut benoitement l’extermination de 90% des humains. Famine organisée à cause des tests en Angleterre. Suicide assisté par médecine, médias et connerie en somme… »Ce à quoi nous assistons tous ici, c’est le démantèlement prévu du Royaume-Uni via la famine artificielle et l’effondrement économique… Le gouvernement britannique accomplit ce que l’arme biologique covid n’a jamais pu réaliser : des pénuries alimentaires imposées par le gouvernement et une famine de masse (Mike Adams). » Maître Régis de Castelnau réagit enfin à la tyrannie : comment se débarrasser du vrai virus. Enfin, Last but not least (faut garder le moral car on perdrait des lecteurs) : le fameux professeur Ferguson annonce SANS RIRE que tout sera terminé en octobre. Là où croît le danger, là aussi croît (enfin) ce qui sauve (Hölderlin) ?

Par Audrey Garric (Blog Eco(lo))

Publié le 18 janvier 2010 à 09h02 

La question est devenue récurrente. A tel point que le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) a affirmé dans son rapport de 2009 sur l’état de la population mondiale, présenté lors de la conférence de Copenhague le 18 novembre 2009, que le réchauffement planétaire ne peut être endigué que par une réduction massive de la population mondiale.

https://www.lemonde.fr/planete/article/2010/01/18/faut-il-reduire-la-population-mondiale-pour-sauver-la-planete_5976998_3244.html

Quasiment au même moment, un rapport, élaboré par la London School of Economics (LSE) à la demande de l’Optimum Population Trust (OPT) – une ONG britannique militant pour réduire la population mondiale – estimait que le moyen le moins coûteux de résoudre le problème du réchauffement planétaire serait de réduire la population mondiale de 500 millions d’individus d’ici 2050. Or, comme la majorité des projections prévoient que la population totale devrait s’élever à plus de 9 milliards d’ici là, la proposition de réduire la population mondiale à seulement 6 milliards implique l’élimination de 3 milliards de personnes…

Dans un communiqué de presse du 16 mars 2009, l’OPT écrivait même sous le titre « Earth heading for 5 billion overpopulation ? » (« La Terre se dirige-t-elle vers une surpopulation de cinq milliards ? »), que « sur la base des données de l’empreinte écologique et des capacités biologiques qui sont disponibles depuis une décennie, l’OPT estime à cinq milliards la population que le monde peut soutenir actuellement ».

Faut-il pour autant réduire la natalité dans les pays où elle est la plus élevée, à savoir les pays en développement ? Pas forcément car tout dépend de l’empreinte écologique des Etats, c’est-à-dire la multiplication entre le nombre d’habitants d’un territoire et leur impact sur l’environnement. Comme l’a souligné une étude de l’université de l’Oregon, chaque bébé qui naît aux Etats-Unis est responsable de l’émission de 1 644 tonnes de CO2, c’est-à-dire 5 fois plus qu’un bébé venant au monde en Chine et 91 fois plus qu’un enfant qui voit le jour au Bangladesh. Facteur aggravant pour les Américains, leur espérance de vie est relativement élevée (78 ans contre 72,9 ans pour la Chine et 62,8 ans pour le Bangladesh).

C’est pourquoi certains hommes politiques prônent une « grève du troisième ventre ». Comme Yves Cochet, qui souhaite diminuer les allocations familiales au-delà du deuxième enfant. Et le député Vert de Paris de justifier ce « néomalthusianisme modéré » : « Je préfère une neutralité du gouvernement vis-à-vis de la natalité. Les allocations familiales ne sont qu’un reste d’une politique nataliste héritée de la défaite de 1870 et du besoin de chair à canon de la IIIe République pour prendre sa revanche sur l’Allemagne. » Il ajoute : « Le sujet démographique est presque tabou en Europe continentale parce qu’il est lié à cette religion de la croissance : croissance des familles = croissance économique = bonheur. Ce qui fut vrai, ce qui est maintenant faux. »

Et vous, qu’en pensez-vous ? La surpopulation : malthusianisme, darwinisme ou véritable problème écologique ?

https://www.dailymail.co.uk/news/article-9829585/Ministers-plead-calm-Covid-cases-fall-SIX-DAYS-running.html

Maître de CASTELNAU enfin réveillé : «  Ces gens sont arrivés au sommet de l’État par une opération s’apparentant à un coup d’État, toutes les élections démontrent qu’ils sont groupusculaires dans le pays. Ils ont menti sans arrêt, se sont toujours trompés, et ont absolument tout raté… Chasser cet homme, ses amis et ses domestiques de la place qu’ils occupent dans l’État, est un impératif. Qu’on le veuille ou non, ils constituent un réel obstacle à une véritable lutte contre cette pandémie… Avec cette phrase extraordinaire : « Je ne crois pas qu’il y ait grande efficacité à manifester contre le virus ». Macron s’assimile donc un virus puisqu’il sait parfaitement que les Français ne manifestent pas contre le Covid 19, mais contre lui et sa politique. » Virons le virus !

« On ne reviendra pas sur la pantalonnade de l’examen du texte devant un parlement croupion, mais à ceux qui pourraient nous dire à juste titre que certaines mesures peuvent être considérées comme souhaitables pour lutter contre la pandémie, nous répondrions qu’avec ce pouvoir nous avons la garantie qu’elles seront mises en œuvre exclusivement par une répression policière à base de fermetures administratives, d’amendes mirobolantes, de gardes à vue et de réponses judiciaires brutales. L’autoritarisme liberticide de ce régime minoritaire est pour lui une nécessité de survie.

Un des grands problèmes auxquels notre pays est aujourd’hui confronté est que toutes les informations dispensées, et les mesures prises par ce pouvoir sont massivement considérées comme fausses et illégitimes. Ces gens sont arrivés au sommet de l’État par une opération s’apparentant à un coup d’État, toutes les élections démontrent qu’ils sont groupusculaires dans le pays. Ils ont menti sans arrêt, se sont toujours trompés, et ont absolument tout raté. Pour leur défense on entend les ralliés de la dernière heure nous dire qu’au contraire de Trump ou de Bolsonaro ils ont quand même vraiment voulu sauver des vies. Mais encore heureux ! Et pour cela nous devrions nous prosterner ?

Tout ceci explique que dans le monde, la France présente dans l’ensemble des pays confrontés à la pandémie le plus bas indice de confiance dans les autorités. Qui nourrit et explique évidemment l’importance du refus et constitue un handicap pour notre pays.

Chasser cet homme, ses amis et ses domestiques de la place qu’ils occupent dans l’État, est un impératif. Qu’on le veuille ou non, ils constituent un réel obstacle à une véritable lutte contre cette pandémie.

Face à l’intensité des troubles que celui-ci connaît, Emmanuel Macron, seul chef d’État du G7, n’a rien trouvé de mieux que d’aller parader à Tokyo pour l’inauguration des JO, de dispenser avec une arrogance gênante des gênantes de gestion de la pandémie à ses homologues japonais, pour aller se faire ensuite couvrir de fleurs en Polynésie et reprendre sa bonne habitude qui consiste à taper sur la France et les Français dès lors qu’il est loin. Avec cette phrase extraordinaire : « Je ne crois pas qu’il y ait grande efficacité à manifester contre le virus ». Macron s’assimile donc un virus puisqu’il sait parfaitement que les Français ne manifestent pas contre le Covid 19, mais contre lui et sa politique.

Merci de la précision Monsieur le président, mais nous savions déjà que pour nous débarrasser du Covid nous devrons également nous débarrasser de vous et de votre système.

Il y aura pour cela une échéance en 2022.

Nous y reviendrons. »

https://www.dailymail.co.uk/news/article-9829585/Ministers-plead-calm-Covid-cases-fall-SIX-DAYS-running.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s