Talibaneries – suite. Blague de nos talibans toujours pimpants et élégants : notre pool de modèles frais émoulus de Guantanamo veut un « gouvernement inclusif » sans rire, s’allier avec Israël contre l’Iran (délirant, non ?) et on pratique Facebook en étant moins censuré que les anti-vaccins. A quand un code QR ? Il y aura beaucoup de cocus dans cette Histoire ! «Le sort du pays s’est joué il y a plus de 18 mois quand Trump a vendu les Afghans aux Talibans et a tout cédé au Qatar et au Pakistan…L’armée afghane qui avait perdu 50 000 morts s’est sentie trahie et a baissé les armes (Patrice Gibertie)…». La géopolitique est un Jeu, disait Kipling : voyez plutôt l’Homme qui voulut être roi de John Huston et le merveilleux Kim de 1950, avec Errol Flynn…

Le retrait US est-il un leurre ?

Passée la première joie, un peu de réflexion…

On laisse aux amateurs le soin de faire des comparaisons avec Saigon. Aujourd’hui le Vietnam bosse pour les actionnaires de Gap et est un allié des USA contre la Chine : cela valait bien quatre millions de morts sous quelques bombes, non ?

Personne ne semble remarquer que les hélicos et la panique filmés pourraient être faits à dessein ; que le C-17 porte le beau nombre de 11/09 près de son beau museau ; et que le nombre des victimes, comme dirait Léon Bloy, tempère notre joie. Il n’y a pas eu un seul combat, ni à Kaboul ni dans les autres villes : il n’y a rien en face des Taliban comme si on était contents de les laisser faire. Le laissez-faire poussé à ce point devrait en interpeller certains. Il n’existe pas plus dans la guerre que dans l’économie où il n’y a que la main de l’Etat et des minorités qui décident de tout. Et si les Américains avaient voulu raser de frais, ils auraient pu le faire, avec la bénédiction de la Chine et de la Russie, censées être les grands profiteurs de cette guerre soi-disant mortelle. Mais ils avaient mieux à faire visiblement.

Après on apprend grâce à Meyssan que l’actuel leader des Taliban est un ancien disciple/pensionnaire du Dr Seligman à Guantanamo. Les amateurs d’impuissance apprise vont être servis, qui attendent ici ou là aussi une libération  des peuples occidentaux face à la dictature de Bill Gates et consorts (voyez le texte effarant de Liliane à ce sujet). On se rend compte aussi que les Taliban ont été diablement relookés ; ils adorent se faire photographier comme des modèles avec leur barbe en frisette, des babouches et des kalaches bien propres et des vêtements fraîchement repassés (dixit ma femme qui entre deux sonates et deux traductions adore repasser). Ces gars-là n’ont plus l’air trop martial. Ou plutôt ils n’ont que l’air martial. A eux de s’occuper d’un pays qui ruinait le budget US.

Ensuite il y a la comédie médiatique : on dramatise, on pleurniche, on commente, et puis on ne fait rien. On est dans le jeu de rôles traditionnel comme d’habitude. Ce qui se passe après va bien nous amuser, et aussi bien en décevoir : pensez donc, les Taliban deviennent féministes, ils enverront une de leurs ministres en burqa voir Merkel et Lagarde.

Un rappel quand même avec Patrice :

« Le sort du pays s’est joué il y a plus de 18 mois quand Trump a vendu les Afghans aux Talibans  et a tout cédé au Qatar et au Pakistan. Le gouvernement  afghan a été mis à l’écart de ces négociations  par lesquelles l’Amérique s’engageait à abandonner le pays et  à libérer plus de 5000 talibans/. L’armée afghane qui avait perdu 50 000 morts s’est sentie trahie et a baissé les armes… »

Après la guerre de l’opium, celle du lithium. On verra qui va l’extraire…

Lisez Kipling, c’est plus PROPRE.

Sources 

https://pgibertie.com/2021/08/17/afghanistan-les-larmes-de-crocodiles/

https://www.voltairenet.org/article213758.html

PHILIPPE NOUS ECRIT :

Et en voilà encore une (preuve de…)

4.4 Et bien voilà :  » Les talibans disent qu’ils cherchent à établir un « gouvernement inclusif »

https://tolonews.com/afghanistan-174269
Le mer. 18 août 2021 à 17:21, Nicolas Bonnal <nicolas3.bonnal@gmail.com> a écrit :
MERCI UNE CONFIRMATION DE PLUSLe mer. 18 août 2021 à 14:57, Philippe Crévieaux <crevieauxp@gmail.com> a écrit :

KABOUL, TROMPE-L’ŒIL

1.2 Interprétation Un partenariat israélien avec les talibans pourrait mettre Jérusalem dans le grand jeu contre l’Iran

https://www.israeldefense.co.il/node/50867

2.2 Israël s’impliquera-t-il dans le « grand jeu » autour de l’Afghanistan ?

https://detaly.co.il/novyj-blizhnij-vostok-izrail-i-taliban/

3.3 D’ailleurs (!), « Les talibans ont utilisé WhatsApp pour faire appel aux Afghans, les États-Unis n’ont jamais surveillé les communications ni demandé à Facebook de les interdire.

« https://thepalmierireport.com/taliban-used-whatsapp-to-appeal-to-afghans-us-never-monitored-communications-or-asked-facebook-to-ban-them/

https://pgibertie.com/2021/08/17/afghanistan-les-larmes-de-crocodiles/

KABOUL, TROMPE-L’ŒIL

1 Interprétation Un partenariat israélien avec les talibans pourrait mettre Jérusalem dans le grand jeu contre l’Iran

https://www.israeldefense.co.il/node/50867

2 Israël s’impliquera-t-il dans le « grand jeu » autour de l’Afghanistan ?

3 D’ailleurs (!), « Les talibans ont utilisé WhatsApp pour faire appel aux Afghans, les États-Unis n’ont jamais surveillé les communications ni demandé à Facebook de les interdire. »

4 Et bien voilà :  » Les talibans disent qu’ils cherchent à établir un « gouvernement inclusif »

https://tolonews.com/afghanistan-174269

5 Tout baigne! « Les Talibans s’engagent à assurer la sécurité des diplomates et demandent aux médias de continuer. »

https://tolonews.com/afghanistan-174273

6 La p’tite menace « au-cas-où ». « Les États-Unis gèlent 9,4 milliards de dollars de réserves de la banque centrale d’Afghanistan »

7 Bon, là on dévoile quand même l’aspect concret d’une des parties. Parions que les prochaines heures montreront celui d’une des autres parties. « Avec le retrait de l’OTAN, la Chine reliera le CPEC (China Pakistan Economic Corridor) à l’Afghanistan »

( Transcription de la première conférence de presse des talibans à Kaboul

https://www.veteranstoday.com/2021/08/17/transcript-of-the-talibans-first-news-conference-in-kabul  )

3 réflexions sur « Talibaneries – suite. Blague de nos talibans toujours pimpants et élégants : notre pool de modèles frais émoulus de Guantanamo veut un « gouvernement inclusif » sans rire, s’allier avec Israël contre l’Iran (délirant, non ?) et on pratique Facebook en étant moins censuré que les anti-vaccins. A quand un code QR ? Il y aura beaucoup de cocus dans cette Histoire ! «Le sort du pays s’est joué il y a plus de 18 mois quand Trump a vendu les Afghans aux Talibans et a tout cédé au Qatar et au Pakistan…L’armée afghane qui avait perdu 50 000 morts s’est sentie trahie et a baissé les armes (Patrice Gibertie)…». La géopolitique est un Jeu, disait Kipling : voyez plutôt l’Homme qui voulut être roi de John Huston et le merveilleux Kim de 1950, avec Errol Flynn… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s