Dans Resident Evil le Dr Isaacs annonce un sacrifice humain à coups de ‘virus’ pour nettoyer la planète et la préserver pour l’élite ; sur CNN Don Lemon préfère priver les non-vaccinés du droit à la vie (pas d’air, de nourriture, de cash, etc.) ; dans The Island on invente une épidémie pour contrôler les clones. C’est Hitler annonçant 66 fois par jour son plan. Réveil enfin de la police en Italie : ce sera plus dur en France. Bernanos sur la Terreur républicaine : elle date de la conscription, quand nous avons accepté de mourir non pour la patrie, mais pour l’Etat, pour le Gouvernement. La conscription pour Bernanos fut la première grande institution totalitaire moderne. De la conscription au code QR il n’y eut qu’un leurre : leur liberté, qui se limite à voter, consommer et regarder la télé t’ordonner de crever.

https://mobile.twitter.com/JohnRam33191917/status/1423999142569947136

De la Conscription au code QR : Bernanos et la naissance de la civilisation totalitaire en France. « L’homme de notre civilisation, de la civilisation française — qui fut l’expression la plus vive et la plus nuancée, la plus hellénique, de la civilisation européenne, a disparu pratiquement de la scène de l’Histoire le jour où fut décrétée la conscription. L’institution du service militaire obligatoire, idée totalitaire s’il en fut jamais, au point qu’on en pourrait déduire le système tout entier comme des axiomes d’Euclide la géométrie, a marqué un recul immense de la civilisation. »

Extraits de la France contre les robots (III, voir infra) :

…Du moins n’a-t-il plus fait depuis que se survivre. Cette déclaration surprendra beaucoup d’imbéciles. Mais je n’écris pas pour les imbéciles. L’idée de la conscription obligatoire paraît si bien inspirée de l’esprit napoléonien qu’on l’attribue volontiers à l’Empereur. Elle a pourtant été votée par la Convention, mais l’idée des hommes de la Convention sur le droit absolu de l’État était déjà celle de Napoléon, comme elle était aussi celle de Richelieu, ou de Charles-Quint, de Henri VIII ou du Pape Jules II. Pour cette raison très simple que Robespierre et Richelieu, Charles-Quint ou Henri VIII appartenaient tous ensemble à cette tradition romaine si puissante chez nous, particulièrement depuis la Renaissance.

…L’institution du service militaire obligatoire, idée totalitaire s’il en fut jamais, au point qu’on en pourrait déduire le système tout entier comme des axiomes d’Euclide la géométrie, a marqué un recul immense de la civilisation.

…Cette opposition eût paru pourtant naturelle à nos pères. Ils auraient même probablement très bien compris qu’un auteur tragique portât le conflit sur la scène. « En face du grave péril qui me menace, aurait dit, par exemple, le personnage tenant le rôle de l’État, mon salut — ce salut qui est la Loi suprême, suprema Lex — exige la suppression immédiate de toutes les libertés civiques pour tous les citoyens, de dix-huit à cinquante ans, qui devront obéir aveuglement aux chefs nommés par moi. J’ajoute que ces millions de Français, pour un temps indéterminé, cesseront de jouir des garanties de la loi, et relèveront exclusivement des rigueurs du Code Militaire. N’importe lequel d’entre eux, fût-il le plus brillant élève de l’Université de Paris, un artiste de génie, ou un futur saint Vincent de Paul, s’il a eu le malheur d’effleurer des doigts le bout du nez d’un adjudant ivrogne qui venait de l’insulter, sera condamné à mort et fusillé. »

…Certainement pas au nom de l’autorité paternelle, car l’État est un régisseur, un administrateur, un intendant, et s’il pousse plus loin ses avantages, il peut devenir un Tyran ou même un dieu, jamais un père. Devenez un Tyran si vous voulez, moi je reste une Mère. Tout ce que je puis vous permettre, c’est de proclamer que je suis en danger, moi, leur Mère. Ira rejoindre alors mes Armées qui voudra, qui pourra, comme cela s’est fait depuis des siècles, car personne n’avait sérieusement pensé jusqu’ici à rafler, d’un seul coup, comme avec la main, tous les hommes, ceux des champs comme ceux des villes.

https://fr.wikisource.org/wiki/La_France_contre_les_robots/Texte_entier

6 réflexions sur « Dans Resident Evil le Dr Isaacs annonce un sacrifice humain à coups de ‘virus’ pour nettoyer la planète et la préserver pour l’élite ; sur CNN Don Lemon préfère priver les non-vaccinés du droit à la vie (pas d’air, de nourriture, de cash, etc.) ; dans The Island on invente une épidémie pour contrôler les clones. C’est Hitler annonçant 66 fois par jour son plan. Réveil enfin de la police en Italie : ce sera plus dur en France. Bernanos sur la Terreur républicaine : elle date de la conscription, quand nous avons accepté de mourir non pour la patrie, mais pour l’Etat, pour le Gouvernement. La conscription pour Bernanos fut la première grande institution totalitaire moderne. De la conscription au code QR il n’y eut qu’un leurre : leur liberté, qui se limite à voter, consommer et regarder la télé t’ordonner de crever. »

  1. Sauf que là ce n’est pas ce « virus » bidon qui va nettoyer la planète, mais les vaccins…
    Le covid était le coup de bluff, la vaccination le but.
    Cela explique l’insistance hystérique qu’ils ont à vouloir l’imposer partout.
    Lorsqu’ils ne pourront plus cacher les morts et effets indésirables graves de leurs injections je me demande bien comment ils vont s’y prendre pour noyer le poisson…
    Dans tous les cas j’ai hâte de voir la tête des vaccinés lorsqu’ils se rendront enfin compte qu’ils se sont fait avoir comme des débiles (qu’ils sont).

    Aimé par 1 personne

  2. Comme je le pressentais, on en a bientôt fini avec le covid.

    Ils ont fermé des lits, ils arrêtent les tests gratuits (sauf prescription mais qui va prendre rendez-vous chez le médecin ou faire la queue en consultation libre pour avoir une ordonnance pour se faire tester ?)

    Le covid a été une répétition générale avant le « big one » qu’est le réchauffement climatique.

    Les journalistes et les scientifiques mainstream ont bien travaillé, les gens ont tout gobé, ils ont accepté tout, l’enfermement, l’attestation, le masque à l’extérieur et le vaccin prétexte au pass sanitaire qui deviendra pass carbone. Au delà de leurs espérances, c’est magnifique.

    Le vaccin est un gros caca inutile (sauf les effets secondaires mais qui s’en soucie à part ceux qui en sont victimes ?) mais les vaccinés ont une identité numérique. (lecteur QR code aux pompes à essence, regardez, c’est marrant).

    Tous les secteurs inutiles ont été flingués, tourisme, croisières, restos, stations de sports d’hiver….

    Maintenant va commencer le grand départ… attachez vos ceintures, en 2030 nous serons au minimum moitié moins. Et nous sommes déjà presque en 2022….

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s