Demain émission avec mon éditeur Gilbert Dawed sur le grand effondrement de notre civilisation industrielle (elle sera diffusée sur YouTube et Odyssée). Notre petit livre écrit avec Alexandre et Patrick est vendu quasiment à prix coûtant (six euros environ). Tout va être bouleversé. Pour Patrick le Royaume-Uni par exemple n’aura vécu que durant les trois siècles de combustible fossile. Aujourd’hui il se désintègre : Ecosse et même pays de Galles. Le gaz en hausse de plus de 30% cette année ; les éoliennes indispensables malgré le qu’en-dira-ton (Patrick toujours) parce que nous n’avons plus rien, ni pétrole ni charbon ni gaz. Le virus a caché cet effondrement masqué aussi par les cours délirants et aberrants de la bourse. Il faut se préparer au pire avec Alexandre et au rire avec Nicolas Bonnal dont le blog à ce mois-ci dépasse les 72000 (nombre sacré) lecteurs.

http://lachute.over-blog.com/2021/08/zavez-pas-un-sac-de-ciment.html

Patrick Reymond :

L’occident aussi, fond, comme le glaçon dans le verre de pastiscon. Auchan voit ses ventes se réduire, la production automobile britannique revient aux années 1950. ça tombe bien, puisque la consommation de fossile va être réduite de 78 %, « pour sauver la planète »🤣 Et pas du tout parce qu’on n’en a plus.

Certains pensent (avec raison) qu’on va manquer d’énergie, mais pas pour le bon motif, pour eux, c’est « passeuuuhqu’onveutpasdunucléaire » qu’il faut multiplier au niveau mondial par 5, sans se rendre compte que même multiplié par 5, ça serait pas grand chose (25 % de l’électricité produite, maximum) et qu’en plus on n’a même pas le combustible pour faire fonctionner le nucléaire actuel. On vit sur des stocks. On nous invente des armes miraculeuses (pardon, des centrales), à la Adolf, qui vont tout changer, des sources d’énergie comme la mer et le phosphate, alors qu’on ne sait pas extraire de manière efficace l’uranium de l’eau de mer, et que le phosphate, lui aussi, fait partie des ressources limités, bientôt en déclin.

Grande Bretagne, second referendum écossais. Le Royaume Uni, finalement, n’aura vécu que le temps du fossile. Le drame absolu réside dans le fait que les fastefoudeuh ne peuvent plus sévir. Enfin, est ce une mauvaise nouvelle ??? On note aussi une pénurie d’esclaves, pardon, de salariés dans certains secteurs, où l’on manque de moitié de smicard à 80 heures de travail la semaine.

Nouvelle ligne de partage politique en occident : LGBTETC.. + vacciniste, contre la population. Prions pour les médecins et infirmières qu’il n’y ait pas trop de casse pour le vaccin, ils seront les premiers massacrés.

USA : le renouvelable, et la baisse de la demande électrique font mordre la poussière à la production électrique par le charbon, le gaz, et même le nucléaire. En Australie se pose le problème de grosses centrales trop anciennes.

Australie, dans ce pays du charbon roi, le renouvelable lui casse les reins. On voit apparaitre les prix négatifs.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/brexit-le-royaume-uni-fait-face-a-une-penurie-massive-la-reprise-economique-menacee-1412731

2 réflexions sur « Demain émission avec mon éditeur Gilbert Dawed sur le grand effondrement de notre civilisation industrielle (elle sera diffusée sur YouTube et Odyssée). Notre petit livre écrit avec Alexandre et Patrick est vendu quasiment à prix coûtant (six euros environ). Tout va être bouleversé. Pour Patrick le Royaume-Uni par exemple n’aura vécu que durant les trois siècles de combustible fossile. Aujourd’hui il se désintègre : Ecosse et même pays de Galles. Le gaz en hausse de plus de 30% cette année ; les éoliennes indispensables malgré le qu’en-dira-ton (Patrick toujours) parce que nous n’avons plus rien, ni pétrole ni charbon ni gaz. Le virus a caché cet effondrement masqué aussi par les cours délirants et aberrants de la bourse. Il faut se préparer au pire avec Alexandre et au rire avec Nicolas Bonnal dont le blog à ce mois-ci dépasse les 72000 (nombre sacré) lecteurs. »

  1. Si on n’avait dit un jour que la religion du XXIème siècle serait le COVID, j’aurais ri.

    Comme Dieu il est invisible et partout, comme Dieu il a son clergé (journalistes et médecins) qui se remplissent les poches.
    Comme Dieu il faut faire des sacrifices pour une vie future meilleure qu’on ne verra jamais.
    Comme Dieu il y a ses athées qui sont excommuniés et éliminés. (Les antivaxx, mélange d’ignorants ou de témoins de Jéhovah pour le clergé du COVID).
    Comme Dieu il a ses miraculés insymptomatiques.

    Je ris encore mais je fais parti des sacrifiés. Mes jours sont comptés. Bientôt le bûcher. J’ai eu une belle vie et j’ai eu la lucidité de ne pas me reproduire, comme disait Cioran, j’ai une vision si précise de l’avenir que si j’avais des enfants je les tuerai dans l’heure.

    Bien à vous Nicolas.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s