Blog fermé. Paradis non fermé à Guadalupe (Extrémadure : en fait notre île lui doit son nom). Michael nous a écrit sur l’absence de résistance et sur la fin de la France. Longue lettre, pas pour les ânes sensibles. 90% de piqués, 150 000 manifestants ? « Le consentement je le vois partout autour de moi…Et le pire est que je ne crois pas, pour une fois, ces chiffres totalement falsifiés ». On est entourés de zombis, quoi, lecteurs. N’importe : « il y a une vie où l’on s’abreuve sans la canaille (Nietzsche). »

Und es gibt ein Leben, an
dem kein Gesindel mittrinkt!

Ici, au plus haut jaillit pour
moi la fontaine de la joie ! Et il y a une vie où l’on s’abreuve sans
la canaille ! Zarathoustra, la canaille, p. 143 (ebboksgratuits.com)

Commentaire: Bonjour Nicolas Bonnal,

J’étais hier samedi 04 septembre aux manifs sur Paris, décevantes, il n’y avait pas grand monde, c’était un samedi lambda hier à Paris, l’essentiel vaquait à ses occupations, café restaus souvent pleins, terrasses bondées, sans s’occuper des ponctuels rassemblements, sans même possiblement s’en douter
Je n’ai pas vu tous les rassemblements, je n’ai pas le don d’ubiquité, mais en marchant d’Auber à Bastille, j’en ai vu trois :
Un micro rassemblement rue Saint Martin, ils devaient être un millier
En arrivant à Bastille, j’ai croisé la marche qui arrivait de Montparnasse, quelques milliers
Et vers 17h00 en revenant vers Palais Royal, j’ai vu un troisième rassemblement rue de Rivoli / Pyramides, là aussi que j’estime à quelques milliers
Par contre je n’ai pas vu de visu ceux de Champs de Mars et Invalides, sauf que les images sur les réseaux sociaux montrent qu’ils étaient eux aussi ponctuels (quelques dizaines de milliers au plus peut-être), les neuf dixièmes du Champs de Mars et de l’espace allant des Invalides au Quai d’Orsay n’étaient pas concernés

Il y avait des cars de flics, et des flics déployés autour des cortèges
Rien à signaler, sauf l’accrochage aux Halles, et qu’ils nous ont gazé une fois à Bastille

A Bastille j’ai croisé un certain Pierre Hillard, on a échangé quelques mots, je lui ai fait remarqué qu’il y avait peu de monde, il m’a répondu : c’est vrai
Je lui ai demandé s’il pensait qu’ils allaient rendre l’injection obligatoire, il m’a dit : oui
J’ai demandé ce qu’on allait devenir, il m‘a répondu : des parias
Je lui ai demandé pourquoi les deux tiers consentent, il m’a répondu : car ce sont déjà des esclaves
Bref, à la fin il m’a parlé d’effondrement, et de chaos
Je lui ai dit : Le collapse sera-t-il contrôlé ou pas ?
Il m’a fait : Ah…
Il a ajouté : à un moment ça va leur péter dans les mains, même si aujourd’hui on a l’impression qu’ils contrôlent tout

Il m’a répété aussi que « le fond de l’histoire est religieux »
Satanique en l’occurrence

A Pyramide, devant le Conseil d’Etat, en fin de journée on a vu une certaine Alexandra Henrion Caude
A ce moment on devait être une centaine autour d’elle, elle était grimpée sur une poubelle, les deux pieds sur les bords le vide au milieu
A un moment j’ai craint qu’elle ne dérape, on aurait perdu la dernière scientifique restante ici

Elle a harangué la foule, en demandant que tous (la centaine) viennent devant (elle)
En disant à ceux de derrière qu’il n’était pas poli de regarder le derrière d’une dame
Puis elle eut une pensée émue pour les calédoniens
A un moment une femme dans la foule lui a hurlé : A-t-on isolé le virus ?
Alexandra a marqué une pause, et a répondu : je connais la polémique, moi en tant que généticienne j’estime que oui, mais quelques virologues, minoritaires, estiment que non

A quelques mètres, devant Port Royal, ça dansait bon enfant (rien à voir avec la manifestation)
Je maintiens que dans l’ensemble ce fut un samedi ordinaire de rentrée à Paris

Deux tiers consentent ? En vérité bien plus
Il n’y a de réelle opposition nulle part
Je ne regarde plus les chiffres de piqués, on en est à quasi 90% de piqués ici (au moins une dose) chez les plus de 18 ans, et les 12 / 18 s’élèvent à 70%, alors que la rentrée scolaire vient à peine d’avoir lieu…

C’est un massacre
Et le pire est que je ne crois pas, pour une fois, ces chiffres totalement falsifiés
C’est bien la réalité qu’il me semble voir autour de moi

Cet été par exemple j’ai fait du planeur dans les Alpes, au terrain ils étaient quasi tous piqués
Chaque matin il fallait remplir une feuille de présence, et au 20 juillet ils ont ajouté la colonne passe : oui / non
Ils écrivaient tous oui, j’étais le seul à laisser le champ blanc
On était deux en fait, l’autre pilote ne remplissait plus rien
A la fin j’ai su qu’on était trois en tout, sur disons une quarantaine de pilotes

D’un autre côté ce n’est pas une preuve suffisante, rien n’a jamais été vérifié (ils m’ont laissé voler jusqu’au 20 août, alors qu’ils savaient que j’étais sans « passe »)
D’autre part la plupart étaient pilotes de ligne, donc rien d’étonnant en soi
Autre élément intéressant : personne n’a jamais parlé de ça
Ce qui se joue actuellement apparemment n’existait pas dans leurs têtes

Le consentement je le vois partout ici :
Famille, voisinage, familles d’élèves, élèves eux-mêmes, etc.
Je ne suis pas prof éduc nat, ça fait longtemps que j’ai quitté cette merde, je file des cours de maths particuliers en indépendant
Et chaque fois que j’ai parlé de l’arnaque à des familles, ne serait-ce que l’absurdité confinements / masques, que tout ce binz était à l’évidence plus politique que sanitaire, j’ai aussitôt reçu un retour négatif : j’ai perdu l’élève, ils ne voulaient plus continuer avec moi

Dans ces conditions, assez vite on ferme sa gueule
Pour gagner ma vie j’ai besoin de mes élèves

Idem ailleurs
Parfois tu commences à parler à un type, car il te semble un cran moins débile, et tu constates qu’il est aussi crétin que les autres
Le mec commence par te dire qu’il ne regarde pas la tv, et il te recrache direct tout ce qu’elle dit, on se demande ce que ça donnerait s’il la regardait

On a du mal à voir une lueur quelque part, on continue à la chercher pourtant
Peut-être les « soignants », c’est-à-dire les infirmières, qui sont soi disant toujours deux cent mille à ne pas s’être faites piquées, à dix jours de la date fatidique pour elles
C’est beaucoup 200 000, sur 700 000, ça fait presque 30%

Je n’inclus pas les toubibs dans les « soignants », ceux-là on sait ce qu’ils valent, ils doivent être piqués à plus de 90%
Bref on commence sérieusement à penser à se tirer de ce pays, mais pour où ?

Le mieux serait sans doute l’Afrique noire, certains pays subsahariens, ou la Russie
Sputnik V est sans doute un placebo, que 70% des russes de toute façon refusent, quelque chose me dit que j’aurais davantage ma place au milieu de ces gens là
Sauf que je n’ai pas les moyens de m’installer en Russie
Quant à l’Afrique noire je n’ai aucun référent

En Europe, mais il faut être fou pour s’installer en Europe aujourd’hui, restent peut-être Bulgarie et Roumanie
Tout simplement car leurs populations refusent en masse l’injection
Je vous entends aussi, Nicolas, souvent évoquer l’Andalousie

Quelque part je ne demande pas mieux que venir m’installer en Andalousie, je suis convaincu que ça doit être un ravissement de chaque instant pour les yeux
Sauf que d’abord je ne parle pas espagnol, d’autre part les espagnols à ma connaissance sont dans l’ensemble énormément piqués, beaucoup trop à mon goût
Je ne peux pas me déplacer pour retrouver le même délire qu’ici

Terminons sur une note d’espoir, la prophétie bien sentie de notre ami Pierre Hillard :
« Ça va leur péter entre les mains, il le faut »
Mais il ajoute qu’entre temps « ça va être très violent », et que « les gens se réveilleront quand ils n’auront plus rien à bouffer »
Amen

Mickaël Jori

https://lesakerfrancophone.fr/quand-la-majorite-silencieuse-des-vaccines-commence-a-persecuter-les-heretiques

Une réflexion sur « Blog fermé. Paradis non fermé à Guadalupe (Extrémadure : en fait notre île lui doit son nom). Michael nous a écrit sur l’absence de résistance et sur la fin de la France. Longue lettre, pas pour les ânes sensibles. 90% de piqués, 150 000 manifestants ? « Le consentement je le vois partout autour de moi…Et le pire est que je ne crois pas, pour une fois, ces chiffres totalement falsifiés ». On est entourés de zombis, quoi, lecteurs. N’importe : « il y a une vie où l’on s’abreuve sans la canaille (Nietzsche). » »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s