Blog clos : Guadalupe en aura aisément eu raison. Il est déshonorant de lutter pour des caves et honteux de parler de claustrophobie (provocation typiquement moderne) quand il n’y a de lumière et de liberté que dans les cloîtres. Occasion pour nos derniers lecteurs de découvrir ou de relire notre Colibri écrit dans un cloître d’Arequipa (Pérou). Nous, on prend congé.

COLIBRI

Ecoute : il vient comme l’audace dans une âme,
Le colibri qui vibre vole et puis vrombit,
Immobile inventeur, Messire d’énergie,
Règne d’apesanteur, d’insoutenable flamme.


Le roi surnaturel de la selva sauvage,
Guerrier vert et nerveux de plumes recouvert,
Vénère chaque fleur en amant bien sévère :
Pour lui chaque moment est déjà un autre âge.


Dans le cloître ou dans l’antre il embrasse sa fleur,
Défie tous ses rivaux et célèbre son lieu,
Transfigurant l’espace en domaine des dieux,
A coup d’aile et de plume, infatigable cœur.

On dit qu’au fond des bois une fois une Dame
Transforma ses amants en Anges batailleurs :
Ils venaient d’outre-tombe et des mondes d’ailleurs,
Réveiller notre esprit assoupi qui se pâme.

CLOITRE :

Au cloître
On dirait qu’on y dort. Dans le cloître impassible,
On recherche la chair qui engendre les ombres,
Et sous les chapiteaux se dénombrent les nombres,
Les êtres et les saints qui défient le possible.


De la fuite du monde au vaste enfermement,
De la cellule mère à la pinacothèque,
Et du couloir étroit aux incunables grecs,
On vit dans ce réduit que l’on nomme un couvent.


Et pourtant tout y est : toute l’inspiration,
Et tout l’esprit humain, résonnant, bien serein,
Qui rêve de ce vin lumineux et divin,
Des songes et des sons qui défient salvation.


Le silence rayonne, et matière se meurt,
Tout symbole et tout être, en cet antre-lumière,
Où demain, dans une heure, dans un mois comme hier,
Le Dieu à chaque instant célèbre sa demeure.


On dit qu’au fond des bois une fois une Dame
Transforma ses amants en Anges batailleurs :
Ils venaient d’outre-tombe et des mondes d’ailleurs,
Réveiller notre esprit assoupi qui se pâme.

SEUL MOINE OUVERT :

4 réflexions sur « Blog clos : Guadalupe en aura aisément eu raison. Il est déshonorant de lutter pour des caves et honteux de parler de claustrophobie (provocation typiquement moderne) quand il n’y a de lumière et de liberté que dans les cloîtres. Occasion pour nos derniers lecteurs de découvrir ou de relire notre Colibri écrit dans un cloître d’Arequipa (Pérou). Nous, on prend congé. »

  1. 88 % des plus de 12 ans ont reçu au moins une dose. Où sont passés les résistants ? Ils ne seront plus que quelques millions en octobre (vaccins obligatoires pour tous), puis quelques dizaines ou centaines de milliers de marginaux qui seront traqués comme des fugitifs.

    Aimé par 1 personne

  2. La mise à l’épreuve est quotidienne et de tout temps au sein de la Création.
    L’eschatologie nous enseigne que les forces du « seigneur de la terre » sont à l’œuvre afin de tenter d’influer sur l’issue de ce grand pari lancé entre Dieu et son serviteur envieux: « Sont-ils dignes ? ». Voilà ma manière d’interpréter ce « Réveiller notre esprit assoupi qui se pâme ».

    Ce cher moine prend son rôle très à coeur et ses propos me glacent le sang. Il sait de quoi il parle, la Bible n’est-elle pas « l’histoire de notre futur » ? Je bataille chaque jour que Dieu fait avec des matérialistes anti-chrétiens, néo-païens zombis pour paraphraser Onfray, mais les hommes d’église tiennent un discours infiniment plus sombre que ces cyniques désabusés.

    J’y reviens encore et toujours, mais les condamnés à mort n’ont plus la même perception du temps, si je me souviens bien le Bushido enseigne cela aux samourais ‘Dis toi que tu mourras aujourd’hui’, alors fi des assoupis.
    Si résister c’est créer, alors nos créations ne peuvent plus attendre, voilà ce que ce blog m’a chevillé à l’âme.

    Portez-vous bien et surtout tenez-bon.

    Bien à vous.

    A.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :