The Economist (magazine cité par Marx lors des sadiques guerres britanniques contre la…Chine) évoque la pénurie et il accuse la reprise économique – et Trump (le protectionnisme…). Rien sur Biden, rien sur le Covid, sur les mandats vaccinaux et le Reset. Il est repris par Sannat, sbire décidément peu brillant. Mais ce qui est important pour ces lascars c’est de nous habituer au pire. L’affaiblissement sera (est déjà) dans un premier temps physique (vaccins, pénuries, coupures), psychique (médias, smartphones, médocs, etc.), ensuite il se métamorphosera en liquidation plus ou moins rapide, destinée à satisfaire les toqués et Illuminati qui dominent ce monde de moutons démocratiques. Ô sang des bêtes ! Il faudra remonter, rappelle Alexandre, à la fin de l’âge de bronze pour connaître un semblable effondrement, pire que celui de notre empire romain. C’est cet effondrement qui inspira Homère et Hésiode, dit-on. Attendez, rares survivants, 2030 pour méditer l’âge de fer rouillé…

Cliquer pour accéder à chine.pdf

https://www.persee.fr/doc/antiq_0770-2817_1995_num_64_1_1234

https://www.economist.com/leaders/2021/10/09/the-world-economys-shortage-problem

https://lesakerfrancophone.fr/la-guerre-froide-avec-la-chine-va-desagreger-le-ciment-de-lamerique

5 réflexions sur « The Economist (magazine cité par Marx lors des sadiques guerres britanniques contre la…Chine) évoque la pénurie et il accuse la reprise économique – et Trump (le protectionnisme…). Rien sur Biden, rien sur le Covid, sur les mandats vaccinaux et le Reset. Il est repris par Sannat, sbire décidément peu brillant. Mais ce qui est important pour ces lascars c’est de nous habituer au pire. L’affaiblissement sera (est déjà) dans un premier temps physique (vaccins, pénuries, coupures), psychique (médias, smartphones, médocs, etc.), ensuite il se métamorphosera en liquidation plus ou moins rapide, destinée à satisfaire les toqués et Illuminati qui dominent ce monde de moutons démocratiques. Ô sang des bêtes ! Il faudra remonter, rappelle Alexandre, à la fin de l’âge de bronze pour connaître un semblable effondrement, pire que celui de notre empire romain. C’est cet effondrement qui inspira Homère et Hésiode, dit-on. Attendez, rares survivants, 2030 pour méditer l’âge de fer rouillé… »

  1. Juste en lisant, l’introduction de l’article, je pensais à Franju et…il est compris dans dans ce papier du jour.

    En parlant de papier, en voilà un bon -lucide et pertinent quant à la nature de « l’homme moderne » (on en voit la « splendeur »…) -, très bon papier, j’ajoute:

    https://fr.sott.net/article/38420-Nous-vivons-dans-un-monde-d-endormis-le-statut-n-y-change-rien

    P. Hillard, sans illusion quant à l’époque actuelle:

    « Une transformation intérieure radicale et l’accès à un nouveau niveau de conscience est peut-être le seul espoir réel que nous avons dans la crise mondiale actuelle provoquée par la domination du paradigme mécanique occidentale. », Stanislav Grof

    « Ce que nous pensons, ou ce que nous savons, ou ce que nous croyons n’a, en fin de compte, que peu de conséquences. La seule conséquence est ce que nous faisons. » – John Ruskin

    Aimé par 1 personne

  2. nous vivons une période de rodage à l’esclavage. Déjà, malgré nous, et je parle des dissidents ─ les autres sont déjà de bons toutous ─ nous avons intégré l’existence de toutes ces contraintes qui devraient en réalité nous inciter à nous révolter ce que nous ne faisons pas.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s