Le NYT souligne les difficultés russes (20000 mercenaires arrivent en Ukraine) ; l’Allemagne refuse de se priver d’électricité ; les bourses s’effondrent ou plutôt corrigent après leur indécente montée covidiste ; Moscou veut couper le gaz et menace le monde de déflagration ; Macron va se faire réélire par son troupeau de brebis bien apeurées ; le russe fait plus peur que le virus – mais manque de pièces détachées pour ses bagnoles ; les civils ukrainiens souffrent décidément pour rien, et Craig Roberts souligne l’inefficacité de la tactique de Poutine ; la Chine tourmente sa population à coups de virus et Moscou renforce son pouvoir en coffrant les pacifistes ; Klaus Schwab est content car son Mordor triomphe partout avec le chaos et la pénurie contrôlée. Vive ce monde multilatéral que l’on nous promet et auquel croient croire les imbéciles successeurs des staliniens-maoïstes.

https://www.zerohedge.com/markets/carnage-everywhere-market-begins-break

https://avia-pro.net/news/na-ukrainu-pribyli-nayomniki-iz-52-stran-mira-etot-spisok-rastyot

https://www.zerohedge.com/energy/first-russia-warns-it-could-cut-gas-supplies-europe-nord-stream-1

https://www.rfi.fr/fr/europe/20220307-l-allemagne-s-oppose-%C3%A0-un-embargo-sur-le-gaz-le-p%C3%A9trole-et-le-charbon-russes

https://www.zerohedge.com/news/2022-03-07/clear-warnings-bear-market-and-soaring-inflation

https://www.autonews.ru/news/621c66d39a79473e6633ba61

Rions un peu :

Leurs alliés occidentaux ont beau discuter très sérieusement de la possibilité d’un embargo, dimanche 6 mars, les ministres allemands des Finances et des Affaires étrangères se sont dit opposés à une interdiction des importations d’hydrocarbures provenant de Russie.

À Berlin, on ne croit pas à l’efficacité de cette arme contre les Russes. « Nous sommes prêts à payer un prix économique très élevé. Mais si demain, en Allemagne, les lumières s’éteignent, ça ne va pas arrêter les chars ». Voilà comment a réagi la cheffe de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock, tandis que son collègue des Finances rappelle la nécessité de tenir sur la durée contre l’envahisseur russe.

Cesser unilatéralement d’importer du gaz, du pétrole et du charbon de Russie, cela menacerait la paix sociale en Allemagne, selon la ministre allemande de l’Écologie. Pour rappel, l’Allemagne importe de Russie plus de la moitié de son gaz et 42 % de son pétrole ainsi que du charbon.

PAUL CRAIG ROBERTS :

L’effort de Washington pour élargir le conflit illustre le danger des efforts du Kremlin pour mener une guerre tout en minimisant les pertes civiles. Un retard donne à Washington plus de temps pour organiser des méfaits.   Alors que les milices ukrainiennes néo-nazies ont profité du noble objectif du Kremlin en s’installant parmi les populations civiles, le noble objectif du Kremlin retarde l’obtention de l’objectif et maximise la perte de vies russes, comme le chef de la Tchétchénie et allié de Poutine Ramzan Kadyrov a souligné.

S’étant retrouvé dans une situation difficile où sauver des vies de civils ukrainiens signifie maximiser la perte de vies de soldats russes, le Kremlin a été contraint à la position de suppliant, promettant de mettre fin à l’offensive « dans un instant si Kiev remplit les conditions ». Zelensky est la marionnette de Washington et Washington entend prolonger le conflit dans lequel la noble politique du Kremlin enferme la Russie. Une fois de plus, le Kremlin perd du temps en négociations.

C’est dommage. Une victoire rapide, décisive, voire brutale, après laquelle le Kremlin dicte, et non négocie, les conditions de l’indépendance de l’Ukraine aurait convaincu l’Europe de l’Est, et très probablement l’Europe de l’Ouest, que c’est une politique désastreuse de permettre les provocations de Washington contre la Russie.   Il est même possible que l’OTAN se soit dissoute lorsque les membres se sont rendus compte que l’adhésion à l’OTAN apportait un danger, pas la sécurité.   Alors que les provocations continues de Washington finiront par franchir une ligne rouge et entraîneront une guerre nucléaire, il est très regrettable que le Kremlin ait choisi des objectifs aussi limités. 

https://lesakerfrancophone.fr/11eme-jour-dernier-avertissement-de-poutine-avant-le-debut-de-la-2eme-phase-de-loperation

Le Saker en pleine forme :

Voici ce qu’il est également crucial de comprendre :

La Russie fut prête, lorsqu’elle a été forcée, à intervenir en Ukraine. Si elle y est forcée, la Russie affrontera tout pays, y compris tout pays membre de l’OTAN, qui aidera militairement les Ukrainiens. Si elle y est forcée, la Russie combattra même l’ensemble de l’OTAN et des États-Unis et, si elle y est forcée, elle utilisera toutes ses armes, y compris les armes nucléaires. Et si cela signifie que la planète entière est atomisée, alors, comme l’a dit Poutine, « nous n’avons pas besoin d’une planète sans la Russie ».  Tout cela pour dire que la Russie ne bluffe pas, que Poutine ne reculera pas et qu’il n’y a aucun prix que la Russie ne serait pas prête à payer pour l’emporter dans cette guerre existentielle.

https://lesakerfrancophone.fr/12eme-jour-principaux-developpements-militaires-et-politiques-et-risques-majeurs-a-venir

2 réflexions sur « Le NYT souligne les difficultés russes (20000 mercenaires arrivent en Ukraine) ; l’Allemagne refuse de se priver d’électricité ; les bourses s’effondrent ou plutôt corrigent après leur indécente montée covidiste ; Moscou veut couper le gaz et menace le monde de déflagration ; Macron va se faire réélire par son troupeau de brebis bien apeurées ; le russe fait plus peur que le virus – mais manque de pièces détachées pour ses bagnoles ; les civils ukrainiens souffrent décidément pour rien, et Craig Roberts souligne l’inefficacité de la tactique de Poutine ; la Chine tourmente sa population à coups de virus et Moscou renforce son pouvoir en coffrant les pacifistes ; Klaus Schwab est content car son Mordor triomphe partout avec le chaos et la pénurie contrôlée. Vive ce monde multilatéral que l’on nous promet et auquel croient croire les imbéciles successeurs des staliniens-maoïstes. »

  1. De toutes façons Poutine ne peut plus reculer politiquement et militairement, ce serait un aveu d’échecs beaucoup trop important et la Russie perdrait la face au regard du monde entier… Reste la folie dévastatrice des USA et de l’OTAN, et/ou un geste de paix de Zelenski, peu probable, on est très mal..

    J’aime

  2. Jupiter a parlé en Novlangue hier : il fait tout pour éviter d’intervenir militairement et Putin est cynique (sic)… donc l’incident nucléaire ionisant est bien le but recherché (masquer infertilité globale+mutants+maladies) après leurs crimes non-ionisants (5G+poudre Graphène+contrôle nanotechnologique)
    Comment c’est la pub déjà ? ah oui ! on est mal on est mal on est mal…
    Samedi 12 mars 2022 c’est la f(b)ête (???)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :