Biden roule pour la Chine avec son clan et les élites (best-seller américain de Schweizer, journaliste pas vraiment pro-Trump puisque NYT) : cette vérité de Polichinelle tape sur le monde multipolaire que les élites totalitaires orientales veulent vendre aux naïfs antisystèmes en occident. Lettre de remerciements des Chinois à Bill Gates : c’est pour le Coronavirus… Comptez sur eux pour imposer PARTOUT dans quelques semaines le vaccin obligatoire, le passeport digital (déjà imposé au Canada, autre agence chinoise), l’euro numérique et tout un tas de nouveautés que l’électeur de Macron adorera de toute façon. Les élites profitent de la guerre pour imposer reset et pénurie – et toutes sortes de privations de biens, de vies et de services. Cette guerre est leur recette pour arriver au Reset. L’écran de fumée parfait.

Peter Schweizer dit qu’en un quart de siècle en tant que journaliste d’investigation, c’est l’enquête la plus effrayante qu’il ait jamais menée. 

Que le gouvernement chinois cherche à infiltrer les institutions américaines n’est guère surprenant. Ce qui est tout à fait nouveau, cependant, c’est le nombre d’élites américaines désireuses d’aider la dictature chinoise dans sa quête d’hégémonie mondiale.   

Les familles présidentielles, les gourous de la Silicon Valley, les flambeurs de Wall Street, les universités de l’Ivy League et même les athlètes professionnels sont tous prêts à sacrifier la force et la sécurité américaines sur l’autel de l’enrichissement personnel.

Dans Red-Handed , Peter Schweizer, six fois enquêteur à succès du New York Times , présente ses découvertes les plus alarmantes à ce jour en révélant les accords secrets que les riches Américains ont conclus pour aider la Chine à renforcer sa puissance militaire, technologique et économique. Tout aussi étonnant, nombre de ces élites croient tranquillement que le régime dictatorial chinois est supérieur à la démocratie américaine.

Schweizer et son équipe d’enquêteurs médico-légaux ont passé plus d’un an à parcourir une énorme quantité de documents d’entreprise mondiaux et de documents juridiques pour exposer les transactions cachées que les facilitateurs de la Chine espéraient ne jamais voir le jour. Et comme les bombes passées de Schweizer comme Profiles in Corruption , Secret Empires et Clinton Cash l’ont clairement montré, il y a de mauvais acteurs aux deux extrémités du spectre politique.

Recherché de manière exhaustive, raconté avec précision et effrayant, Red-Handed exposera le lien de pouvoir entre le gouvernement chinois et les élites américaines qui font ses enchères.  

Lire moins

https://www.zerohedge.com/commodities/elites-suggest-price-controls-dystopian-travel-restrictions-manage-soaring-energy-costs

Et Gaëlle Baudry :

Depuis, d’autres éléments ont complété le dossier ; divers ouvrages ont été publié. Parmi eux, une enquête visant directement la Chine, « Red-handed : Comment les élites américaines s’enrichissent en aidant la Chine à gagner. » L’auteur de l’ouvrage, Peter Schweizer, enquêteur à succès du New York Times (qu’on ne peut donc pas discréditer comme étant pro-Trump), avouait qu’« en un quart de siècle, cette enquête est la plus effrayante que j’ai eu à mener ». Dans celle-ci, il soutient que la Chine a mis au point une stratégie bien ficelée : signer des contrats commerciaux avec les élites américaines pour ensuite utiliser ces liens à son avantage.

Au sujet du fils terrible, Peter Schweizer expliquait à Fox News que « les élites chinoises ont payé Hunter et la famille Biden 31 millions de dollars. En réalité, ce qui était au départ une histoire de copinage et de corruption doit désormais être considérée comme une affaire liée aux renseignements. Nous devons continuer à enquêter pour savoir si, oui ou non, la famille Biden est compromise avec la Chine. » Dans ce sens, la sénatrice du Tennessee, Marsha Blackburn, lance un appel au procureur général pour ouvrir une enquête sur les liens commerciaux de la famille présidentielle avec la Chine. « Joe et Hunter Biden sont depuis longtemps liés à Pékin et ont profité d’accords commerciaux louches avec le PCC. »

À cet égard, peut-on attendre quelque chose des élections de mi-mandat ? Pour Peter Schweizer, à n’en pas douter : « Si les Républicains reprennent la majorité à la Chambre des représentants, ils pourront certainement assigner à comparaître les personnes impliquées dans cette affaire, peut-être même le président en personne. »

Le dossier chinois était un premier pas. Quid du dossier liant les Biden avec l’Ukraine en cette période très tendue ?

http://lachute.over-blog.com/2022/03/ukrainia-gazeta-x.html

Patrick Reymond

Le popof, lui, va porter la responsabilité des réductions de consommation…

– Réduire d’au moins 10 km/h les limitations de vitesse sur autoroute pour les voitures et les camions. Ce serait l’une des mesures les plus efficaces, estime l’AIE: environ 430.000 barils de pétrole économisés chaque jour.

– Télétravailler jusqu’à trois jours par semaine. Impact: un jour de télétravail, c’est 170.000 barils par jour (b/j) en moins, trois jours c’est 500.000. Dans les économies avancées, environ un tiers des emplois permettent de travailler de chez soi, note l’AIE.

– Des villes sans voiture le dimanche, comme le pratiquent déjà Paris, Tokyo, Bruxelles, Édimbourg… En 1973 le mouvement avait aussi été lancé en Suisse, en RFA ou encore aux Pays-Bas. Ce serait, aujourd’hui, 95.000 barils par jour économisés.

– Soutenir les transports publics (réduire le prix des billets, voire gratuité) et modes de déplacement doux. Environ 330.000 b/j économisés. En Nouvelle-Zélande par exemple, le prix des billets sera réduit de moitié ces trois prochains mois face à la hausse des prix des carburants.

– Circulation routière alternée dans les grandes villes (210.000 b/j en moins).

– Accroître l’autopartage, et l’efficacité énergétique de sa voiture (vérifier la pression des pneus, relever la température de climatisation moyenne de 3°C…): 470.000 b/j en moins seraient possibles.

– Promouvoir l’efficacité pour le frêt routier et les livraisons (éco-conduire, optimiser les chargements…), pour épargner 320.000 b/j.

– Préférer les TGV et trains de nuit à l’avion, pour environ 40.000 b/j.

– Éviter les voyages d’affaires en avion, quand des options alternatives existent: 260.000 b/j sauvés.

– Renforcer l’adoption de véhicules électriques ou plus efficaces (100.000 b/j économisés).

Pourquoi tergiverser davantage  ? Supprimer Yacht et croisières, voyages en avion, les combles de l’inutilité patente, taxer à 75 % les importations.

http://lachute.over-blog.com/2022/03/ukrainia-gazeta-x.html

https://economictimes.indiatimes.com/magazines/panache/chinas-xi-jinping-writes-letter-to-bill-gates-thanks-him-for-foundations-generosity-in-the-fight-against-coronavirus/articleshow/74255011.cms?from=mdr

https://lesakerfrancophone.fr/comment-les-sanctions-accelerent-le-reset-et-la-debacle-occidentale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :