Marine passe devant le rat d’eau de leur méduse (sondages américains, voir liens). Le représentant ubuesque de « l’élite infernale occidentale » (Monseigneur Vigano) doit dégager, disent enfin les Français – sauf les plus vieux, retraités de la ponction publique (un retraité fonctionnaire coûte en moyenne deux millions d’euros à la nation), héritiers de Mai 68, consommateurs de stups, de vaccins et de TF1-LCI-BFM : « Sans surprise, en revanche, ce sont les plus âgés qui redoutent le changement : 43 % des 65 ans et plus pensent qu’il ne faut pas changer de Président. Il faut dire que les Véran et autres Attal les ont bien travaillés au corps en leur inoculant la peur et les vaccins qui l’accompagnent. Ceux-là craindraient d’être privés de leur dose trimestrielle si jamais on changeait de régime… » Le chantage au fascisme par l’élite malthusienne, nazie et mondialiste ne prend plus. Enthoven menace Poutine et Marine d’un procès Nuremberg-Camembert…

Texte de BVoltaire.fr :

On témoigne assez souvent d’une grande méfiance vis-à-vis des sondages pour ne pas gober celui-là tout cru. Néanmoins, il témoigne d’une certaine cohérence avec ce que tout un chacun peut percevoir, ressentir et entendre : les Français en ont marre de Macron.

En effet, ce sondage effectué par CSA pour CNews révèle, ce jeudi, que près de 70 % (66 % exactement) des Français interrogés souhaitent un changement de Président à la tête de l’État.

Il y aurait donc une très grosse majorité de Français, lassés par notre sémillant jeune premier et sa clique de quadras prétentieux, qui souhaitent un changement radical : 43 % de « oui, tout à fait » et 23 % de « oui, plutôt », contre 13 % seulement qui assurent « pas du tout souhaitable » d’en changer.

Première surprise, compte tenu des efforts d’Emmanuel Macron pour accrocher la jeunesse (vidéos, singeries sur TikTok, intrusion dans Minecraft, campagne virtuelle dans le métavers, etc.), c’est la tranche des 18-24 ans qui le rejette avec le plus de véhémence (79 %), suivie de près par les 25-34 ans (74 %). Sans surprise, en revanche, ce sont les plus âgés qui redoutent le changement : 43 % des 65 ans et plus pensent qu’il ne faut pas changer de Président. Il faut dire que les Véran et autres Attal les ont bien travaillés au corps en leur inoculant la peur et les vaccins qui l’accompagnent. Ceux-là craindraient d’être privés de leur dose trimestrielle si jamais on changeait de régime.

Question positionnement politique, les partisans de l’immobilisme se recrutent au centre (91 %) quand les proches de Reconquête et du RN souhaitent massivement un changement de tête (respectivement à 99 % et 97 %), suivis de très près par la gauche radicale (95 %). Scores également élevés chez Les Républicains – 73 % veulent qu’Emmanuel Macron quitte l’Élysée –, de même que 63 % des proches du Parti socialiste.

Bref, pour résumer : les soutiens d’Emmanuel Macron se recrutent dans le ventre mou de la nation. Ce sont des gens plutôt âgés et plutôt aisés ; des gens dont on peut finalement imaginer qu’ils sont plus effrayés par le changement que séduits par le Président actuel.

Redisons-le, il faut prendre un peu de distance avec ces sondages de dernière heure. Néanmoins, sachant qu’on nous donne régulièrement – et quasi immuablement – Emmanuel Macron autour de 30 % d’intentions de vote, ces presque 70 % de « dégagistes » tendraient à prouver qu’il n’a aucun réservoir de voix. D’où le fait, sans doute, qu’à trois jours du scrutin, notre champion de la start-up nation commence à perdre ses nerfs…

Il reste quelques heures avant le premier tour. Trop tard pour faire appel à ses amis des cabinets de conseil. Trop tard pour revenir en arrière et faire campagne. Trop tard pour dissuader les Français qu’il est mû par la morgue et le mépris. Rendez-vous dimanche soir, et votez bien…

https://reseauinternational.net/celine-et-la-soumission-imbecile-du-francais/?print=pdf

https://changera3.blogspot.com/2022/04/faut-il-faire-disparaitre-le-soldat.html

https://marketnews.com/le-pen-leads-macron-in-2nd-round-poll

Une réflexion sur « Marine passe devant le rat d’eau de leur méduse (sondages américains, voir liens). Le représentant ubuesque de « l’élite infernale occidentale » (Monseigneur Vigano) doit dégager, disent enfin les Français – sauf les plus vieux, retraités de la ponction publique (un retraité fonctionnaire coûte en moyenne deux millions d’euros à la nation), héritiers de Mai 68, consommateurs de stups, de vaccins et de TF1-LCI-BFM : « Sans surprise, en revanche, ce sont les plus âgés qui redoutent le changement : 43 % des 65 ans et plus pensent qu’il ne faut pas changer de Président. Il faut dire que les Véran et autres Attal les ont bien travaillés au corps en leur inoculant la peur et les vaccins qui l’accompagnent. Ceux-là craindraient d’être privés de leur dose trimestrielle si jamais on changeait de régime… » Le chantage au fascisme par l’élite malthusienne, nazie et mondialiste ne prend plus. Enthoven menace Poutine et Marine d’un procès Nuremberg-Camembert… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :