Tetyana (ici avec Juan de Chumbo) : « Philip K. Dick amène son lecteur dans les mondes où capitalisme et communisme fusionnent, où les deux partis deviennent un, où le Vatican agit avec Moscou, où les nazis prospèrent comme jamais. Et tout cela avec un contrôle totalitaire des individus qui peuvent être jugés et condamnés avant même de penser à commettre un crime. Ici il y a des savants fous ; et les présidents qui dirigent les mondes ne sont que des poupées mécaniques. C’est un monde où la nature disparait sous les constructions bétonnées et il n’y a plus de place ni pour l’homme ni pour les animaux. Ici on interdit la viande, l’alcool, le tabac, le café, les enfants, et mêmes les pensées. L’homme se fait pourrir par la soif d’argent ou de pouvoir (dans le cas des élites), et par la lâcheté, la peur et l’incompétence (dans le cas des masses), tout cela grâce à un contrôle médiatique et presque télépathique des populations… »

https://lesakerfrancophone.fr/carlos-castaneda-le-grand-reset-et-les-predateurs

6 réflexions sur « Tetyana (ici avec Juan de Chumbo) : « Philip K. Dick amène son lecteur dans les mondes où capitalisme et communisme fusionnent, où les deux partis deviennent un, où le Vatican agit avec Moscou, où les nazis prospèrent comme jamais. Et tout cela avec un contrôle totalitaire des individus qui peuvent être jugés et condamnés avant même de penser à commettre un crime. Ici il y a des savants fous ; et les présidents qui dirigent les mondes ne sont que des poupées mécaniques. C’est un monde où la nature disparait sous les constructions bétonnées et il n’y a plus de place ni pour l’homme ni pour les animaux. Ici on interdit la viande, l’alcool, le tabac, le café, les enfants, et mêmes les pensées. L’homme se fait pourrir par la soif d’argent ou de pouvoir (dans le cas des élites), et par la lâcheté, la peur et l’incompétence (dans le cas des masses), tout cela grâce à un contrôle médiatique et presque télépathique des populations… » »

  1. bonsoir Nicolas. Désolée d’apprendre que le blog, découvert il y a peu, prend fin. J’appréciais votre plume et vos partages. Je peux comprendre cependant la lassitude de l’engagement et l’investissement qu’il suppose face à la léthargie des cerveaux de la plupart de nos « cons-patriotes », si tant est que cela fait partie des raisons de la cessation du blog… j’ai moi-même renoncé à tenter de réveiller une bonne partie de mon entourage lobotomisé. Je vous souhaite une bonne continuation dans vos projets. Bien à vous . Sabine

    Aimé par 2 personnes

  2. Tout fusionne… les politiques les religions les organisations et comme le dit le batracien intergalactique Schwab : le biologique et le technologique avec la marque de la bête en 666. Heureusement Blanchette s’est bien battue toute la nuit avant le nouveau monde du Soleil levant qui a les crocs; elle aura été trop éblouie par cette lueur extrême dans ses yeux … quel courage !

    Aimé par 1 personne

    1. – Le loup se moque bien de tes cornes. Il m’a mangé de biques autrement encornées que toi… Tu
      sais bien, la vieille Renaude qui était ici l’an dernier? une maîtresse chèvre, forte et méchante
      comme un bouc. Elle s’est battue avec le loup toute la nuit… puis, le matin, le loup l’a mangée

      J’aime

  3. Bonjour Nicolas, on ne parle jamais de Globalia de JC Rufin. Livre quasi renié par son auteur (peut-être qu’il s’est fait réprimandé pour avoir dévoilé le plan et en avoir fait son miel) qui le ramène à une ode à la jeunesse des pays du sud alors que ce sud est le refuge des proscrits, les « non-zones » et la seule jeunesse est celle du héro. C’est pourtant le monde de Schwab qui est révélé par l’écrivain médecin-diplomate, un état Global totalitaire mignon à cheval sur l’hémisphère nord, un peuple captif  lobotomisé à l’os, jusqu’à l’Elon Musk local qui recouvre le tout d’un dôme transparent hygiénique, des non-zones sauvages, refuges des réfractaires à la surveillance généralisée, la fabrication de l’ennemi…Si vous l’avez lu, pourriez-vous nous en dire un mot à l’occasion? Merci. Rodolphe.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :