06.06.2022. La presse espagnole OFFICIELLE confirme la dernière ligne droite de Davos : faillite de tous les Etats européens dotés d’élites politiques génocidaires, mondialistes et écologistes ; expropriation de toute propriété privée, y compris de l’argent en banque. Propriété des maisons annulable. Le gouvernement allemand demande de stocker l’eau (ABC). Fin des banques nationales en septembre (Okdiario, la BCE va donc imposer l’euro numérique). Aube digitale confirme la faillite étatique et le vol qui va en résulter. Ne rien laisser en banque. Le célèbre journal ABC explique comment survivre à un « apagon », à une grande extinction. Se  préparer à mourir ou survivre crade. Fin de l’argent mais aussi fin de l’alimentation. Préparation d’une guerre en Méditerranée. Leyen et Sanchez évoquent en RIGOLANT la famine qui arrive partout.  C’est soleil vert : pendant que l’électeur choisit son boucher, sauve tes fesses, vierge sage.

https://okdiario.com/economia/bce-quiere-quitar-poder-ejecutivo-todos-presidentes-banca-antes-septiembre-9082396

https://www.libremercado.com/2021-07-29/ley-seguridad-nacional-expertos-en-expropiaciones-alertan-del-cheque-en-blanco-sanchez-requisar-dinero-efectivo-6805033/

https://okdiario.com/economia/bce-quiere-quitar-poder-ejecutivo-todos-presidentes-banca-antes-septiembre-9082396

https://www.abc.es/espana/abci-layen-y-sanchez-preocupados-hambruna-causa-guerra-202205241527_video.html?ref=https%3A%2F%2Fwww.abc.es%2Finternacional%2Fabci-gobierno-aleman-llama-poblacion-hacer-acopio-agua-y-alimentos-para-10-dias-202206011354_noticia.html

AUBE DIGITALE SUR ESPAGNE :

L’Espagne est-elle au bord de la faillite nationale ?

PAR JADE · PUBLIÉ 4 JUIN 2022 · MIS À JOUR 4 JUIN 2022

L’Espagne est non seulement l’un des pays européens où l’hystérie du covid a été mise en œuvre avec succès, mais aussi le cinquième pays le plus endetté au monde. La faillite de l’État semble être à portée de main. C’est pourquoi le gouvernement socialiste de gauche est en train de faire passer une loi autorisant les expropriations de la propriété privée et un « corralito ».

Ce dernier point signifie que l’État peut accéder à l’épargne que les gens ont sur leurs comptes bancaires. Dans ces « situations de crise », le citoyen n’aurait le droit de retirer que de petites sommes. Le reste de l’argent pourrait être « temporairement » confisqué. Le montant maximal serait déterminé par l’autorité du pays concerné, expliquait le portail La Información en mars 2021.

À l’époque, le portail affirmait encore que cela ne concernerait que les sommes supérieures à 100 000 euros. Mais de l’eau a coulé sous les ponts : Le 26 mai 2022, le gouvernement socialiste de gauche de Pedro Sánchez a annoncé que le fisc pourrait désormais confisquer toutes les économies dépassant le salaire minimum.

Un « corralito » pourrait être ordonné du jour au lendemain, comme cela a déjà été fait en Argentine, à Chypre, en Grèce ou récemment au Sri Lanka, a prévenu la semaine dernière l’avocat espagnol Aitor Guisasola.

Pas d’exagération

L’avocat exagère-t-il dans son évaluation ? Pas nécessairement, car les dépenses publiques espagnoles sont extrêmement élevées et l’inflation augmente aussi rapidement que la dette nationale. En mai 2021, le journal financier El Economista rapportait déjà que la dette publique de l’Espagne atteignait 125,3 % du PIB et un sommet jamais atteint depuis 1881.

Sans surprise, la situation s’est encore détériorée. Le 17 mai 2022, le courant dominant espagnol a fait savoir que la dette nationale avait atteint en mars son niveau le plus élevé jamais enregistré : 1,45 trillion d’euros.

« L’Espagne est finie », a déclaré M. Guisasola. Selon lui, la possibilité d’empêcher la faillite nationale est désormais presque impossible. L’américain Janus Capital Group et le britannique Henderson Global Investor, ont conclu que l’Espagne était l’un des pays dont la dette publique a le plus augmenté ces dernières années.

En fait, la dette publique de l’Espagne a augmenté de 347 % depuis 1995, soit trois fois plus vite que son produit intérieur brut (PIB). Henderson a d’ailleurs souligné que l’Espagne était le quatrième pays le plus endetté au monde et que la seule année 2020 était comparable à huit années d’endettement.

« Par rapport à la taille de l’économie mondiale, les niveaux d’endettement ont atteint leur sommet (…) Il est incroyable que plus de la moitié des nouveaux titres publics en 2020 aient été financés par des liquidités nouvellement créées par les banques centrales. » Si les investisseurs étrangers sautent le pas en Espagne et que les taux de change chutent, le pays peut rapidement glisser dans une crise de la dette et faire faillite.

En cas de faillite, un gouvernement dans une situation aussi précaire devrait initier un refinancement par une nouvelle dette publique. Or, la Banque centrale européenne a déjà annoncé en mars de cette année qu’elle n’achèterait plus de dette. En outre, les taux d’intérêt ont déjà été relevés.

Cela signifie que le refinancement deviendra encore plus coûteux et que les impôts devront être encore augmentés, a expliqué M. Guisasola. Mais quoi que fasse le gouvernement, le pays ne peut pas gérer la dette publique qu’il a accumulée.

Une loi sur l’expropriation en cours d’élaboration

Pour cette raison, M. Guisasola suppose que le gouvernement finira par déclarer la faillite nationale. Et afin d’accéder aux propriétés et aux biens privés des citoyens, le gouvernement fait actuellement avancer une réforme de la loi sur la sécurité nationale (Ley 36/2015).

Celle-ci n’a pas encore été définitivement adoptée, mais l’avocat est convaincu que cela ne saurait tarder, car l’avant-projet a déjà été approuvé par le Congrès avec les voix du PSOE et celles des partis d’opposition comme le PP ou le parti populiste de droite VOX.

Le fait que la faillite de l’État soit un objectif déclaré des décideurs politiques est actuellement également démontré par le fait que Sánchez et ses partisans poussent encore plus loin les dépenses publiques afin de pouvoir justifier les expropriations et le « corralito ». Le 24 mai 2022, El País a rapporté que le gouvernement a publié une « offre record » pour les emplois publics, avec 44 788 postes disponibles dans les ministères, la justice, la police et l’armée.

« Plus ils embauchent de fonctionnaires, plus ils seront soutenus dans la mise en œuvre de leurs plans », a souligné Guisasola.

Et comment les masses prennent-elles cette évolution ? Parce que la plupart d’entre elles sont incapables de voir à travers l’arrière-plan de la « pandémie » mise en scène, elles n’ont aucune idée de ce qui se trame dans les couloirs du pouvoir. Les gens croient que la réforme de la loi sur la sécurité nationale ne concerne que les changements relatifs à une « crise sanitaire », a déclaré Guisasola.

Mais l’article 28 de l’avant-projet indique clairement que l’expropriation et la confiscation de la propriété privée peuvent être appliquées à tout problème d’ »intérêt national ». Outre la sécurité sanitaire, cela inclut la sécurité économique et financière, la cybersécurité, la sécurité maritime, la sécurité aérospatiale ou la sécurité environnementale.

L’Espagne admet avoir pulvérisé des « chemtrails » dans le cadre d’un programme secret de l’ONU pour lutter contre le Covid-19

8 réflexions sur « 06.06.2022. La presse espagnole OFFICIELLE confirme la dernière ligne droite de Davos : faillite de tous les Etats européens dotés d’élites politiques génocidaires, mondialistes et écologistes ; expropriation de toute propriété privée, y compris de l’argent en banque. Propriété des maisons annulable. Le gouvernement allemand demande de stocker l’eau (ABC). Fin des banques nationales en septembre (Okdiario, la BCE va donc imposer l’euro numérique). Aube digitale confirme la faillite étatique et le vol qui va en résulter. Ne rien laisser en banque. Le célèbre journal ABC explique comment survivre à un « apagon », à une grande extinction. Se  préparer à mourir ou survivre crade. Fin de l’argent mais aussi fin de l’alimentation. Préparation d’une guerre en Méditerranée. Leyen et Sanchez évoquent en RIGOLANT la famine qui arrive partout.  C’est soleil vert : pendant que l’électeur choisit son boucher, sauve tes fesses, vierge sage. »

  1. Il est tout à fait possible que la guerre à l’est fournisse à la France la solution inattendue à ses problemes: fin de l’UE, fin de l’OTAN….apres tout les français n’ont changé de regime qu’à l’occasion d’une guerre (perdue). A quelque chose malheur est bon dit la sagesse populaire; cette V° republique n’en peut plus, qu’elle laisse la place àn nouveau rgime, pas necessairement celui de Melenchon !

    Aimé par 1 personne

  2. La présence de votre Majesté parmi nous a scellé sous les acclamations de tout un peuple, les liens qui unissent les deux pays dans une harmonieuse activité et dans une confiance mutuelle en leurs destinées …visite de l’empereur Nicolas à Paris … Andrei Makine Le testament français … Il y avait des ortolans au menu ! On est pas prêt d’en revoir la queue d’un …

    J’aime

  3. Les Espagnols paient le prix de leur affront Podemos ces dernières années et plus récemment la révélation du contenu réel des soupes injectées pendant que nous on défend la légendaire virologie Pasteurienne… Ils ont le mérite d’avoir essayé, les Français eux votent pour le chef de guerre capable de créer le plus de dette possible en étant le plus Américanisé possible (La poissonnière n’a pas annoncé de Fake News au grand débat avec les 600M de dettes en 5 ans)
    Comme à chaque fois dans l’histoire, les hispaniques morflent pour leur affront au Totalitaire capitaliste communiste libéraliste Anglo-Saxon, appelez le comme vous voulez… moins de Placebos chez les Hispanos !
    En attendant, eux font honneur à Blanquette la courageuse.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :