Le colibri une dernière fois…

Colibri

 

Ecoute : il vient comme l’audace dans une âme,
Le colibri qui vibre vole et puis vrombit,
Immobile inventeur, Messire d’énergie,
Règne d’apesanteur, d’insoutenable flamme.

Le roi surnaturel de la selva sauvage,
Guerrier vert et nerveux de plumes recouvert,
Vénère chaque fleur en amant bien sévère :
Pour lui chaque moment est déjà un autre âge.

Dans le cloître ou dans l’antre il embrasse sa fleur,
Défie tous ses rivaux et célèbre son lieu,
Transfigurant l’espace en domaine des dieux,
A coup d’aile et de plume, infatigable cœur.

On dit qu’au fond des bois une fois une Dame
Transforma ses amants en Anges batailleurs :
Ils venaient d’outre-tombe et des mondes d’ailleurs,
Réveiller notre esprit assoupi qui se pâme.

 

Roi céleste, Consolateur, Esprit de Vérité, toi qui es partout présent et qui remplis tout, trésor des biens et donateur de vie, viens, fais ta demeure en nous, purifie-nous de toute souillure, et sauve nos âmes, toi qui es bon.

Officiel : pour de nombreuses raisons personnelles, Nicolas Bonnal arrête ce blog. De temps en temps une publication ou une communication. 6800 posts à découvrir ou redécouvrir. Le meilleur de Nicolas Bonnal est de toute manière ici ; contactez Nicolas Bonnal pour recevoir des livres dédicacés.

6https://www.amazon.fr/Nicolas-Bonnal/e/B001K7A4X0

Un lecteur : ma mère se replonge dans Céline et elle est stupéfaite de ses mots prophétiques. Je songe à devenir éplucheur de pommes de terre dans la Pampa…

https://www.amazon.fr/Louis-Ferdinand-C%C3%A9line-col%C3%A8re-Nicolas-Bonnal/dp/1907847405