– Certainement. Mais les deux côtés sont en train de devenir identiques. Cet endroit a été bâti pour les pires raisons nationalistes. Mais qu’est-ce qui y a été créé ? Une communauté internationale. Un parfait blueprint pour l’ordre mondial. Quand les deux côtés se faisant face à face se rendront compte qu’ils regardent dans un miroir, ils verront le modèle du futur. – Toute la terre sera un immense village ? – C’est mon espoir. Le vôtre ? – Etre le premier homme sur la lune !


Nicolas Bonnal joue au prisonnier avec N°7 (Patrick McGoohan) sur Dedefensa.org – en réalité Nicolas Bonnal joue au prisonnier avec ses amis depuis un bon quart de siècle plein de sel !

Prison, my lord!

HAMLET

Denmark’s a prison.

ROSENCRANTZ

Then is the world one.

McGoohan, le prisonnier et le nouvel ordre mondial

Les carnets de Nicolas Bonnal

samedi 02 décembre 2017

Forum

Il n’y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

Imprimer

McGoohan, le prisonnier et le nouvel ordre mondial

On sait que le Prisonnier repose sur un malentendu : un agent de l’OTAN spécialiste de messy jobs se rebelle, désire partir en voyage ( ?) et se fait kidnapper. Il est retenu dans un village-prison pour espions dont il ne sort que pour comprendre que le monde est un Village (a stage ?), au sens club Méditerranée ou Macluhan.

Macluhan citait Shakespeare (Othello, le roi Lear) nous aussi : « le Danemark est une prison », dit le prince vengeur et fatigué, « alors le monde en est une », lui répondent Rosencrantz et Guildenstern, les deux pions de service. On comprend que le village c’est le monde, que Londres c’est le village en caractères gras et que le désir d’évasion (par des agences de voyages ? par des compagnies aériennes ?) est un simulacre depuis longtemps. « Dans un monde unifié on ne peut s’exiler », dit Debord dans le Panégyrique. Sous le capitalisme, la réalité du temps (histoires, peuples, etc.) a disparu comme celle de l’espace. C’est comme la messe après Vatican II. On pourra avoir recours aux gnostiques, à Guénon, à Plotin, au fantastique pour analyser et pour se consoler.

George Markstein avait invoqué l’opération Paperclip et son enfermement des savants Allemands après la Guerre. Pour expliquer sa série, Patrick McGoohan avoua qu’il en avait eu assez de son rôle de danger man (destination danger)… Après quarante ans d’usage, le prisonnier est devenu pour moi une série fatigante, inégale, répétitive, parfois inutilement stressante (par exemple le Général) avec ses inefficaces charcutages de cerveau. Les meilleurs épisodes sont les premiers, après tout s’essouffle. Il y a l’arrivée, les cloches de Big ben, la partie d’échecs, A, B et C qui évoque le moyen de contrôler le contrôle mental (sujet digne de Philip K. Dick à la même époque). Le marteau et l’enclume est malin aussi : comment rendre l’autorité folle avec… un faux complot.

L’épisode avec Napoléon et sa fille amuse, qui parodie le début du hilarant Casino royale (pastiche de James Bond qui traite aussi du contrôle mental, la pire des tortures, murmure Orson Welles).

Je ne vais pas la commenter mais évoquer le nouvel ordre mondial.

On trouve le dialogue suivant dans l’épisode The chimes of Big Ben (Les cloches de Big Ben). Le scénario était de Vincent Tilsley, oxonien en histoire qui avait reconnu ensuite avoir touché un point sensible : la fin de l’histoire au sens de Fukuyama/Kojève.

Voyez l’extrait en anglais ici. Je le traduis ici en français :

– Que pensez-vous du nationalisme ?

– Cela dépend de quel côté vous êtes.

– Je suis moi-même un optimiste. Le nationalisme est une maladie, mais il nourrit ses propres anticorps. C’est pourquoi il n’importe pas de savoir qui est le numéro un. Il n’importe pas de savoir quel côté dirige le village.

– L’un des deux le dirige bien.

– Certainement. Mais les deux côtés sont en train de devenir identiques. Cet endroit a été bâti pour les pires raisons nationalistes. Mais qu’est-ce qui y a été créé ? Une communauté internationale. Un parfait blueprintpour l’ordre mondial.  Quand les deux côtés se faisant face à face se rendront compte qu’ils regardent dans un miroir, ils verront le modèle du futur.

– Toute la terre sera un immense village ?

– C’est mon espoir. Le vôtre ?

– Etre le premier homme sur la lune !

https://nicolasbonnal.wordpress.com/2017/12/02/nicolas-bonnal-joue-au-prisonnier-avec-n7-patrick-mcgoohan-sur-dedefensa-org-en-realite-nicolas-bonnal-joue-au-prisonnier-avec-ses-lecteurs-er-amis-depuis-un-bon-quart-de-siecle-plei/

https://nicolasbonnal.wordpress.com/2018/02/03/patrick-mcgoohan-le-prisonnier-et-le-nouvel-ordre-mondial-notez-ici-le-splendide-decor-illuminati-comme-on-dit/

Ron Paul et leur terrorisme en cours : « La «deuxième vague» est motivée par la propagande. Partout au pays, les tests Covid sont passés d’environ 150 000 à plus de 700 000 par jour. Vous ne pouvez pas traverser Houston sans voir une avalanche de panneaux annonçant «Test Covid gratuit! Des résultats en 15 minutes! ” La semaine dernière, Reuters a rapporté que des tests expédiés à travers le pays par le gouvernement fédéral étaient contaminés. Les décès par coronavirus – même les décès «avec» coronavirus plutôt que les décès «par» coronavirus – ont baissé de plus de 90% depuis le pic d’avril. La baisse des décès se poursuit. Cela signifie que nous sommes plus proches de «l’immunité collective» qui tuera finalement ce virus. Pourtant, le gouverneur Abbott et d’autres à travers le pays y voient une raison de verrouiller le pays.

http://ronpaulinstitute.org/archives/featured-articles/2020/july/06/theyre-lying-about-covidyet-the-fear-filled-public-still-believes/

https://dailycaller.com/2020/07/04/louis-farrakhan-fauci-bill-gates-vaccine-coronavirus/

Strategika51 génial et glaçant : le clivage artificiel entre la Droite et la Gauche ne tient plus devant la force des réseaux souterrains. Le recyclage de figures usées jusqu’à la corde dans une société dégoûtée de la politique est devenue la norme dans un pays qui combat officiellement l’innovation dans tous les domaines. Ce n’est point une critique mais un constat patent que d’observer un tel huis-clos allant à l’encontre des principes les plus élémentaires de la démocratie moderne. Les populations de France sont de plus en plus déçues de cet enfermement de facto dans un circuit de hamster sans fin. Tout est cadenassé en France. Les peuples ont les gouvernements qu’ils méritent, mais dans le cas français, le mal est si profond que plus personne ne remarque le fossé abyssal dans lequel les gouvernements successifs depuis l’ère Sarkozy ont plongé la France. Fuir cette prison à ciel ouvert ne sert à rien.

Le mal français existe. C’est même une certitude historique. La Cinquième République est périmée. Dévorée par les réseaux de la Franc-maçonnerie qu’une chaîne publique comme LCP, la chaîne officielle du Sénat ou la Chambre Haute du Parlement n’hésite plus à encenser en rappelant les réalisations architecturales de François Mitterand. Mais il n’y pas que la Franc-maçonnerie, d’essence saint-simonienne avec son lot de vilains portés au nues du Panthéon. Il y a surtout  » les affaires » et le Milieu. Des élus à vie. Des marchandages sur le contrôle des territoires qui ne diffère en rien de ceux des narco-trafiquants des grandes cités-dortoir. De grands voleurs en col blanc et en cravate en soie. Est-ce encore une démocratie? L’a t-elle jamais été? La réponse est non. Il y a un fond totalement opposé à l’idée même de la démocratie dans la pratique du pouvoir en France. Les élans de la terreur de 1792-1794 sont bien incrustés dans la nature du pouvoir en France. L’Etat Jacobin est d’essence totalitaire. Il a appris à acheter la paix sociale par la distribution de subsides et l’importation de populations, y compris en dehors de l’ancien empire. Il invente des concepts bidons basés sur du vent et du CO2, accentue les divisions sociétales, joue sur les clivages de toutes sortes, ne s’embarrasse jamais du meurtre et du pillage, élimine systématiquement tous ceux qui peuvent lui faire de l’ombre, aime s’entendre parler à l’infini, n’accepte aucune voix divergente, s’emploie à comploter contre toute entité qu’il ne contrôle pas. Il combat l’originalité et entreprend tout ce qui possible pour entraver toute innovation. Ce pouvoir français de l’an 2020 est piloté en sous-main à hauteur du troisième cercle par des tueurs et des criminels, les mêmes qui ont détruit la Libye et propagé leur terrorisme et l’instabilité dans une partie de l’Afrique.

C’est un Etat profond terroriste à peine déguisé en clown ricanant. Le simulacre du pouvoir politique français est un cas d’école à étudier minutieusement. Il n’est point mu par un quelconque sentiment national ou patriotique mais par des intérêts de caste. Le pouvoir français a fait autant d’émules dans les pays qui faisaient partie ou font encore partie de sa zone d’influence. C’est pire que la peste bubonique. C’est un fléau aurait dit le bon Roi Henri IV.

Beaucoup de Français sont profondément outrés de la chose politique. En témoigne les très forts taux d’abstention que la fraude électorale et les instituts de sondage peinent à atténuer ou à cacher à chaque échéance électorale. Cet outrage est d’autant plus accentué qu’il n’existe officiellement plus d’opposition réelle en France. Il y a par contre une opposition contrôlée qui sert de levier à des opérations de manipulation de masse ou encore à la division à l’infini des clivages sociétaux en exploitant de fausses thématiques porteuses au sein du prolétariat et du sous-prolétariat comme l’immigration. Quoi de mieux en effet qu’une heure de la haine durant lesquelles les Lumpenproletariat de l’Hexagone verraient leurs haines contre « ceux d’en-haut » évacuées vers d’autres canaux que le système excelle à créer de toutes pièces.

https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/07/01/il-y-a-cent-avocats-cent-medecins-pour-un-la-foule-obstrue-ces-deux-voies-il-y-a-presque-autant-davocats-que-de-causes-quand-balzac-nous-invite-a-deserter-la-fra/

https://nicolasbonnal.wordpress.com/2017/09/22/nicolas-bonnal-diffuse-la-bonne-parole-daugustin-cochin-ce-matin-sur-reseauinternational-net/

L’Action Amazon est à 3000 dollars (elle était à cinquante en 2009…). Le NASDAQ est au sommet, valant plus que le restant des bourses mondiales. C’est mille milliards de dollars non pour toutes les entreprises US (cf. le film de Verneuil) mais pour chaque géant de la suprématie technologique américaine. Pour parler encore le langage du cinéma la matrice remplace le vieil empire et le crépuscule impérial américain suppose maintenant une transcendance matricielle (voyez le film de Johnny Depp). Pendant ce temps la vieille économie agonise (Zeroedge.com), Los Angeles ferme ses restaurants, et la Floride (Dade County). On assiste donc à une préméditée prise de pouvoir par les ordinateurs et les écrans qui remplaceront les hommes et leur activité, les hommes et leur monde. L’homme est un machin pour l’homme et non plus un loup (Hobbes) ou un simple rat (Langaney). Et l’homoncule est prêt pour le grand reset et sa grande éradication.

https://www.zerohedge.com/markets/wall-street-soars-while-real-economy-slowly-dies

https://www.zerohedge.com/markets/amzn-tops-3000-tsla-above-1300-nasdaq-soars-record-highs

Profitez de l’été pour renforcer vos défenses naturelles et surnaturelles (ici la plage des cathédrales en Galice – été 2015)… Bill Sardi et la vitamine D : « Lorsque vous vous rendez à l’hôpital, vous êtes privé de soleil D, la principale source de cette vitamine. Lorsque vos enfants vont à l’école, ils ne reçoivent pas assez de vitamine D à moins qu’ils ne jouent dehors. Aujourd’hui, des millions de personnes qui travaillaient autrefois à l’extérieur travaillent désormais à l’intérieur à des bureaux avec des écrans d’ordinateur. Le monde entier est privé de vitamine D. Vos médecins ne vous le disent pas… » C’est que « La médecine moderne n’aime pas que les gens sachent comment rester en bonne santé sans coûter de l’argent. »

Pourquoi les maladies infectieuses disparaissent en été et reviennent en hiver

Dans l’histoire ancienne, les gens adoraient le soleil. Nous savons maintenant pourquoi. Lorsque la terre s’incline vers le soleil dans l’hémisphère nord, l’été commence en avril et mai et l’hiver commence en novembre; et dans l’hémisphère sud, l’été commence en décembre et l’hiver commence en juin. Lorsque l’été commence, ces maladies infectieuses disparaissent. Quand l’hiver arrive, ils reviennent.

Il y a une bande de pays qui encerclent la terre à l’équateur. C’est là que le soleil est le plus intense. Et ces pays équatoriaux ont très peu de décès dus au coronavirus COVID-19.

Le foie devrait stocker 3 mois de vitamine D pendant l’été pendant les mois d’hiver lorsque notre peau produit très peu de vitamine D. La vitamine D est gratuite.

Comprenez, depuis de nombreuses années maintenant, les experts de la santé ont gardé ces informations sur la vitamine D et le soleil cachées des peuples du monde. Vos élus ont déjà conclu des accords pour acheter des millions de dollars de vaccins non éprouvés qui pourraient vous amener à l’hôpital. Ils auraient dû acheter des millions de dollars de comprimés de vitamine D.

La vitamine D a été découverte en 1913 . Il a fallu plus de 100 ans aux experts pour vous dire que vous ne pouvez pas être en bonne santé sans vitamine D. Lorsque vous vous rendez à l’hôpital, vous êtes privé de soleil D, la principale source de cette vitamine. Lorsque vos enfants vont à l’école, ils ne reçoivent pas assez de vitamine D à moins qu’ils ne jouent dehors. Aujourd’hui, des millions de personnes qui travaillaient autrefois à l’extérieur travaillent désormais à l’intérieur à des bureaux avec des écrans d’ordinateur. Le monde entier est privé de vitamine D. Vos médecins ne vous le disent pas.

La médecine moderne n’aime pas que les gens sachent comment rester en bonne santé sans coûter de l’argent.

Il n’y a aucun effet secondaire à prendre des pilules de vitamine D à moins que nous ne prenions un million d’unités par jour pendant plusieurs mois . 400 unités de vitamine D, la quantité généralement fournie dans les comprimés de vitamine D ou dans les aliments enrichis, ne suffisent pas pour rester en bonne santé.

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/07/05/plandemie-stress-test-dominical/

Toujours Molière : Est-il possible que vous soyez toujours embéguiné de vos apothicaires, et de vos médecins, et que vous vouliez être malade en dépit des gens, et de la nature?… je ne vois point d’homme, qui soit moins malade que vous, et que je ne demanderais point une meilleure constitution que la vôtre. Une grande marque que vous vous portez bien, et que vous avez un corps parfaitement bien composé; c’est qu’avec tous les soins que vous avez pris, vous n’avez pu parvenir encore à gâter la bonté de votre tempérament, et que vous n’êtes point crevé de toutes les médecines qu’on vous a fait prendre — Mais savez-vous, mon frère, que c’est cela qui me conserve, et que Monsieur Purgon dit que je succomberais, s’il était seulement trois jours, sans prendre soin de moi? — Si vous n’y prenez garde, il prendra tant de soin de vous, qu’il vous enverra en l’autre monde.

https://nicolasbonnal.wordpress.com/2018/11/22/si-vous-en-usez-comme-cela-on-ne-voudra-plus-etre-malade-moliere-et-le-business-de-la-sante/

« Là où il n’y a pas de peur, il n’y a pas de Covid. » Shamir et la révélation palestinienne de l’Aïd : « Les confinements ne sont pas nécessaires. La meilleure preuve, ce ne sont pas le Belarus ou la Suède, même si ces deux pays ne se sont pas mal débrouillés, avec très peu d’interférences gouvernementales. La meilleure preuve, c’est Gaza, l’étroite bande de terre sur la Méditerranée orientale, qui abrite deux millions de Palestiniens. Cette pauvre tranche de Palestine assiégée n’a eu que récemment sa toute première victime du Corona, une dame de 80 ans qui est arrivée la semaine dernière très malade d’Égypte. Et c’est tout, les amis ! Deux millions de personnes vivant dans une pauvreté et une densité malsaines, sans aucun confinement ni distanciation sociale, ont vécu la grande fête musulmane de l’Aïd el-Fitr, et n’ont pas souffert d’une seule épidémie de covidés… Le Covid, c’est une épidémie de peur. »

Même s’ils décident que le Covid-19 a été éradiqué, ils ont déjà le prochain virus sous le coude. Il existe un candidat digne de ce nom, une nouvelle souche de grippe porcine appelée G4, et ils ont bon espoir qu’elle puisse déclencher une pandémie. Si ce virus échoue au test (comme tous ses prédécesseurs), ils en trouveront un autre, ne vous inquiétez pas. La loi de l’offre et de la demande est de leur côté. Il y a tant de virus, et tant de personnes crédules qui sont pathologiquement incapables de douter de ce que dit le New York Times, que cette petite musique ne s’arrêtera jamais…Les Français doivent porter des masques, tout comme les New-Yorkais. L’Angleterre a moins de morts que jamais en juin, mais les enfants anglais pensent maintenant que la distanciation sociale est normale ; ils ont appris que les hommes sont toxiques les uns pour les autres (Israel Shamir).

Ce qui est en jeu c’est la révolution numérique, et un tel processus de transformation prend beaucoup plus de temps que quelques mois. En effet, l’indice Bloomberg Silicon Valley High Tech croît régulièrement, promettant un rendement annuel de 42 % (à comparer avec un taux négatif sur les dépôts en espèces). Le confinement (et non la maladie) c’est la catastrophe dont le capitalisme catastrophe a besoin pour s’épanouir. Le confinement, c’est une version américanisée de la Doctrine du choc, explique Mike Whitney. Les structures étatiques, les agences de renseignement et la sécurité l’apprécient également, car la panique pandémique leur permet d’introduire un système de surveillance totale… Ils le font subrepticement, en prétendant qu’ils ne nous espionneront plus lorsque le danger sera passé ; mais comme tous les smartphones sont déjà équipés d’applications pertinentes, le réseau de surveillance se resserre de plus en plus. Ils soutiennent le verrouillage pour contrôler notre société (Israel Shamir).

https://plumenclume.org/blog/580-bas-les-masques-et-vive-la-liberte

Dans nos écoles, nos salles de rédaction, même nos conseils d’administration, il y a un nouveau fascisme d’extrême gauche qui exige une allégeance absolue. Si vous n’adoptez pas son langage, ne pratiquez pas ses rituels, ne récitez pas ses mantras et ne suivez pas ses commandements, alors vous serez censuré, banni, mis sur liste noire, persécuté et puni… cette révolution culturelle de gauche est destinée à renverser la révolution américaine. Ce faisant, ils détruiraient la civilisation même qui a sauvé des milliards de personnes de la pauvreté, de la maladie, de la violence et de la faim, et qui a élevé l’humanité vers de nouveaux sommets d’accomplissement, de découverte et de progrès…ils sont déterminés à abattre chaque statue, symbole et souvenir de notre patrimoine national. C’est pourquoi je déploie les forces de l’ordre fédérales pour protéger nos monuments, arrêter les émeutiers et poursuivre les contrevenants dans toute la mesure de la loi (Donald).

Donald Trump : des foules en colère tentent de démolir les statues de nos fondateurs, de défigurer nos monuments les plus sacrés et de déclencher une vague de crimes violents dans nos villes. Beaucoup de ces gens ne savent pas pourquoi ils font cela, mais certains savent ce qu’ils font. Ils pensent que le peuple américain est faible, doux et soumis. Mais non, les Américains sont forts et fiers, et ils ne permettront pas que notre pays et toutes ses valeurs, son histoire et sa culture leur soient retirés. L’une de leurs armes politiques est de supprimer la culture – chasser les gens de leur emploi, faire honte aux dissidents et exiger la soumission totale de quiconque n’est pas d’accord. C’est la définition même du totalitarisme, c’est complètement étranger à notre culture et à nos valeurs, et cela n’a absolument pas sa place aux États-Unis d’Amérique. Cette attaque contre notre liberté doit être arrêtée…

Essentiel du magnifique et grandiose discours de notre royal Donald Trump

[…]

Alors que commence ce week-end du 4 Juillet, la Première dame et moi vous souhaitons à toutes et à tous une très, très heureuse fête de l’Indépendance. Merci.

Soyons reconnaissants envers la Garde national du Dakota du Sud, la Garde nationale aérienne et l’US Air Force pour nous avoir inspiré avec cette magnifique démonstration de la puissance aérienne américaine – et bien sûr, notre gratitude, comme toujours, aux légendaires et très talentueux Blue Angels [la patrouille acrobatique de la marine américaine]. Merci beaucoup.

Et également nos plus sincères remerciements à nos merveilleux anciens combattants, aux forces de l’ordre, aux premiers secours et aux médecins, infirmières et scientifiques qui travaillent sans relâche pour tuer le virus. Ils travaillent dur. Je tiens à les remercier infiniment.

[…]

Il ne pourrait y avoir de meilleur endroit pour célébrer l’Indépendance de l’Amérique que sous cette magnifique et incroyable montagne majestueuse, monument hommage aux plus grands Américains qui aient jamais vécu.

[…]

Nous nous réunissons ce soir pour annoncer le jour le plus important de l’histoire des nations : le 4 juillet 1776. À ces mots, chaque américain devrait avoir le cœur gonflé de fierté. Chaque famille américaine devrait applaudir avec enthousiasme. Et chaque patriote américain devrait être rempli de joie, car chacun de vous vit dans le pays le plus magnifique de l’histoire du monde, et bientôt plus encore.

[…]

Et pourtant, alors que nous nous réunissons ici ce soir, il y a un danger grandissant qui menace les bienfaits pour lesquels nos ancêtres se sont battus si fort, ont lutté, ont versé leur sang.

Notre nation assiste à une campagne sans merci pour effacer notre histoire, diffamer nos héros, effacer nos valeurs et endoctriner nos enfants.

Des foules en colère tentent de démolir les statues de nos fondateurs, de défigurer nos monuments les plus sacrés et de déclencher une vague de crimes violents dans nos villes. Beaucoup de ces gens ne savent pas pourquoi ils font cela, mais certains savent exactement ce qu’ils font. Ils pensent que le peuple américain est faible, doux et soumis. Mais non, les Américains sont forts et fiers, et ils ne permettront pas que notre pays et toutes ses valeurs, son histoire et sa culture leur soient retirés.

L’une de leurs armes politiques est de supprimer la culture – chasser les gens de leur emploi, faire honte aux dissidents et exiger la soumission totale de quiconque n’est pas d’accord. C’est la définition même du totalitarisme, c’est complètement étranger à notre culture et à nos valeurs, et cela n’a absolument pas sa place aux États-Unis d’Amérique. Cette attaque contre notre liberté, notre magnifique liberté, doit être arrêtée, et elle sera arrêtée très rapidement. Nous allons démasquer ce mouvement dangereux, protéger les enfants de notre nation, mettre fin à cette attaque extrémiste et préserver notre mode de vie américain bien-aimé.

Dans nos écoles, nos salles de rédaction, même nos conseils d’administration, il y a un nouveau fascisme d’extrême gauche qui exige une allégeance absolue. Si vous n’adoptez pas son langage, ne pratiquez pas ses rituels, ne récitez pas ses mantras et ne suivez pas ses commandements, alors vous serez censuré, banni, mis sur liste noire, persécuté et puni. Cela ne nous arrivera pas.

Ne vous y trompez pas : cette révolution culturelle de gauche est destinée à renverser la révolution américaine. Ce faisant, ils détruiraient la civilisation même qui a sauvé des milliards de personnes de la pauvreté, de la maladie, de la violence et de la faim, et qui a élevé l’humanité vers de nouveaux sommets d’accomplissement, de découverte et de progrès.

Pour rendre cela possible, ils sont déterminés à abattre chaque statue, symbole et souvenir de notre patrimoine national.

C’est pourquoi je déploie les forces de l’ordre fédérales pour protéger nos monuments, arrêter les émeutiers et poursuivre les contrevenants dans toute la mesure de la loi.

J’ai le plaisir d’annoncer qu’hier, des agents fédéraux ont arrêté le meneur présumé de l’attaque de la statue d’Andrew Jackson à Washington D.C., ainsi que des centaines d’autres.

En vertu du décret que j’ai signé la semaine dernière – en ce qui concerne la loi sur la préservation et la reconnaissance des monuments commémoratifs des anciens combattants et d’autres lois – les personnes qui endommagent ou dégradent des statues ou des monuments fédéraux seront passibles d’un minimum de 10 ans de prison. Bien sûr, cela inclut notre magnifique mont Rushmore.

Les Américains ont une excellente mémoire. Ils n’oublieront jamais la destruction de statues et de monuments de George Washington, Abraham Lincoln, Ulysses S. Grant, des abolitionnistes et bien d’autres.

Le chaos violent que nous avons vu dans les rues des villes dirigées par des démocrates libéraux, dans tous les cas, est le résultat prévisible d’années d’endoctrinement extrême et de préjugés dans l’éducation, le journalisme et d’autres institutions culturelles.

Contre toutes les lois de la société et de la nature, nos enfants apprennent à l’école la haine de leur propre pays et à croire que les hommes et les femmes qui l’ont construit n’étaient pas des héros, mais des scélérats. La vision extrémiste de l’histoire américaine est un tissu de mensonges – toute perspective est supprimée, chaque vertu est obscurcie, chaque motif est tordu, chaque fait est déformé et chaque défaut est amplifié jusqu’à ce que l’histoire soit purgée et que le dossier soit défiguré au-delà de toute reconnaissance.

Ce mouvement attaque ouvertement l’héritage de chacune de ces personnes sur le mont Rushmore. Ils souillent la mémoire de Washington, Jefferson, Lincoln et Roosevelt. Aujourd’hui, nous rétablirons l’histoire et le récit honnête qui doit en être fait.

[…]

Aucun mouvement cherchant à démanteler ces précieux héritages américains ne peut avoir à cœur l’amour de l’Amérique. C’est impossible. Celui qui reste silencieux face à la destruction de ce patrimoine resplendissant ne peut nous conduire vers un avenir meilleur.

L’idéologie extrémiste qui attaque notre pays avance sous la bannière de la justice sociale. Mais en vérité, cela démolirait et la justice et la société. Cela transformerait la justice en un instrument de division et de vengeance, et transformerait notre société libre et inclusive en un lieu de répression, de domination et d’exclusion.

Ils veulent nous réduire au silence, mais nous ne nous tairons pas.

[…]

Nous soutenons les hommes et les femmes courageux des forces de l’ordre. Nous ne supprimerons jamais notre police ou notre grand deuxième amendement, qui nous donne le droit de garder et de porter les armes.

Nous croyons que nos enfants devraient apprendre à aimer leur pays, à honorer notre histoire et à respecter notre grand drapeau américain.

[…]

[…] En renversant les héros de 1776, ils cherchent à dissoudre les liens d’amour et de loyauté que nous ressentons pour notre pays et que nous ressentons les uns pour les autres. Leur objectif n’est pas une Amérique meilleure, leur objectif est la fin de l’Amérique.

[…]

Mes concitoyens américains, il est temps de parler haut et fort, et puissamment, et de défendre l’intégrité de notre pays.

Il est temps pour nos politiciens de convoquer la bravoure et la détermination de nos ancêtres américains. C’est l’heure ! Il est temps de planter notre drapeau et de protéger ce qu’il y a de plus grand dans cette nation, pour les citoyens de toutes les races, de toutes les villes et de toutes les parties de cette terre glorieuse. Au nom de notre honneur, pour le bien de nos enfants, pour le bien de notre union, nous devons protéger et préserver notre histoire, notre patrimoine et nos grands héros.

Ici ce soir, sous les yeux de nos ancêtres, les Américains déclarent à nouveau, comme nous l’avons fait il y a 244 ans, que nous ne serons pas tyrannisés, que nous ne serons pas rabaissés et que nous ne serons pas intimidés par des personnes mauvaises. Cela n’arrivera pas.

Au moment du coucher faites le signe de la croix et dites : Que Dieu se lève et que ses ennemis soient dissipés, et que ceux qui le haïssent fuient de devant sa face. Comme la fumée disparaît, qu’ils disparaissent de même ; et comme la cire fond au feu, que les démons périssent aussi devant la face de ceux qui aiment Dieu et qui se prémunissent par le signe de la croix, et disent avec allégresse : Salut, glorieuse et vivifiante Croix du Seigneur, qui faites fuir les démons par la vertu de Jésus crucifié, descendu aux enfers et vainqueur de la puissance du Satan. Car c’est le Sauveur qui nous a donné sa croix précieuse, comme une arme pour chasser tous nos ennemis. Ô Sainte Croix du Seigneur, soyez notre assistance conjointement avec la Bienheureuse Vierge et tous les Saints. Ainsi soit-il.

https://plumenclume.org/blog/580-bas-les-masques-et-vive-la-liberte

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/07/05/plandemie-stress-test-dominical/

https://fr.wikisource.org/wiki/Livre_de_pri%C3%A8res,_1852