Très facile victoire de Macron : 58%, conforme à nos prédictions eschatologiques (58-60, voyez notre texte sur Drumont et les Français prostrés de 1891). Les seuls hommes libres en France sont les noirs des Antilles : on s’en rappellera. Vaccin, guerre et reset : la grande flambée républicaine va recommencer sinon avec euro numérique, contrôle social, confiscation des bagnoles et baraques trop polluantes (« ils adorent ça » disait le numéro deux au prisonnier dans l’épisode 4 « Liberté pour tous »). Les militants LREM et autres machines à voter en touche arrivent au Champ-de-mars : ils sont au moins dix (bientôt 666). Ceux qui veulent mourir te saluent. Ambassade russe assiégée à Washington : guerre exterminatrice toute proche. On en reparle après. On va revoir un Guitry pour se remettre puis on se cachera dans notre mine désaffectée ; lisez nos prières orthodoxes.

Dès 18h15 nous savions :

Emmanuel Macron serait en tête de la présidentielle 2022, selon quatre sondages

Alors que tous les résultats définitifs du second tour de la présidentielle 2022 qui oppose Emmanuel Macron à Marine Le Pen ne sont pas encore connus, quatre enquêtes d’opinion à laquelle LN24 a pu avoir accès donnent un premier aperçu de l’issue du scrutin.

La Rédaction

Publié le 24-04-2022 à 18h22 – Mis à jour le 24-04-2022 à 18h33

Selon quatre enquêtes d’opinion réalisées ce dimanche par quatre instituts de sondage réputés en France, Emmanuel Macron est crédité de 55% à 58 des voix, alors queMarine Le Penrecueillerait entre 42 et 45% des suffrages, appris LN24. Ces résultats proviennent de sondages réalisés sur Internet auprès de citoyens ayant déjà été voter jusqu’à 17h.

https://www.lalibre.be/international/europe/elections-france/2022/04/24/emmanuel-macron-en-tete-de-la-presidentielle-2022-selon-trois-sondages-DAAZ2LFS25DDXOBHAZAH5NKTRE/

Macron sortirait vainqueur de l’élection, selon un premier sondage

Selon un premier sondage à la sortie des urnes de l’institut Harris Interactive, Emmanuel Macron remporterait l’élection par 55% des voix, contre 45% pour Marine Le Pen.

Keystone

18h30

L’ambassade de Russie « sous blocus » aux États-Unis (envoyé spécial)

L’ambassadeur Anatoly Antonov dit que les diplomates reçoivent des menaces

L'ambassade de Russie "sous blocus" aux États-Unis (envoyé spécial)

Le bâtiment de l’ambassade de Russie à Washington, États-Unis, 2020. © Mikhail Turgiyev / Sputnik

Le fonctionnement de l’ambassade de Russie à Washington a été effectivement bloqué par les États-Unis, a déclaré l’ambassadeur Anatoly Antonov.

« L’ambassade est essentiellement bloquée par les autorités américaines. Bank of America a fermé les comptes de nos consulats généraux à Houston et à New York », a déclaré Antonov à la chaîne de télévision Rossiya-1 dimanche.

Le diplomate a ajouté que le personnel avait reçu des menaces par téléphone et par courrier. « Pendant un certain temps, même la sortie de l’ambassade a été bloquée [en raison] de manifestations assez importantes. Il y a eu des actes de vandalisme, de la peinture a été jetée [sur le bâtiment]. »

Les attaques contre les missions russes à l’étranger ont augmenté après que Moscou a lancé sa campagne militaire contre l’Ukraine fin février. Des véhicules ont été enfoncés dans les portes des ambassades russes à Dublin, en Irlande et à Bucarest, en Roumanie. Les militants ont dégradé les bâtiments des missions avec de la peinture dans des pays comme l’Autriche et la Lettonie.

Lire la suite

 La Russie répond à l’expulsion de diplomates

De nombreux pays ont imposé des sanctions radicales à la Russie et plusieurs États occidentaux ont expulsé des diplomates russes, ce à quoi Moscou a répondu en conséquence.

La Russie a attaqué l’État voisin fin février, à la suite de l’échec de l’Ukraine à mettre en œuvre les termes des accords de Minsk, signés pour la première fois en 2014, et de la reconnaissance éventuelle par Moscou des républiques du Donbass de Donetsk et de Lougansk. Les protocoles négociés par l’Allemagne et la France ont été conçus pour donner aux régions séparatistes un statut spécial au sein de l’État ukrainien.

Le Kremlin a depuis exigé que l’Ukraine se déclare officiellement un pays neutre qui ne rejoindra jamais le bloc militaire de l’OTAN dirigé par les États-Unis. Kiev insiste sur le fait que l’offensive russe n’a pas été provoquée et a démenti les allégations selon lesquelles il prévoyait de reprendre les deux républiques par la force.

https://www.rt.com/russia/554433-russian-embassy-blocked-washington/

https://www.tdg.ch/emmanuel-macron-serait-reelu-a-56-des-voix-893781936659

https://ok.ru/video/48395651681

9 réflexions sur « Très facile victoire de Macron : 58%, conforme à nos prédictions eschatologiques (58-60, voyez notre texte sur Drumont et les Français prostrés de 1891). Les seuls hommes libres en France sont les noirs des Antilles : on s’en rappellera. Vaccin, guerre et reset : la grande flambée républicaine va recommencer sinon avec euro numérique, contrôle social, confiscation des bagnoles et baraques trop polluantes (« ils adorent ça » disait le numéro deux au prisonnier dans l’épisode 4 « Liberté pour tous »). Les militants LREM et autres machines à voter en touche arrivent au Champ-de-mars : ils sont au moins dix (bientôt 666). Ceux qui veulent mourir te saluent. Ambassade russe assiégée à Washington : guerre exterminatrice toute proche. On en reparle après. On va revoir un Guitry pour se remettre puis on se cachera dans notre mine désaffectée ; lisez nos prières orthodoxes. »

  1. On peut remettre le masque alors ? (une machine gauloise)
    MLP est contente dès l’annonce du résultat, elle a fait mieux que la dernière fois… elle dansera un rock endiablé cette fois.
    Confirmation aux yeux du monde que la Gaule est bien d’idéologie foulards rouges et que les Gilets jaunes n’existaient que dans la TV-Cubique (comme le corona et la guerre).
    On va Morfler XD

    Aimé par 1 personne

  2. Vers 18h 30, coup d’oeil rapide sur quelques chaînes françaises, sans le son évidemment : les animatrices qui se prétendent journalistes (malherbe, lapix et quelques autres) arboraient un air radieux, et rioufol faisait une tête encore plus sinistre qu’à son ordinaire. Le dément va donc pouvoir se déchaîner comme jamais encore, avec l’aide d’ursula von die chyène.
    Crétins d’électeurs qu’on n’a même pas besoin d’abrutir.
    Aucune forêt où se réfugier. Aucun passage pour Verna[1] non plus. Faut espérer quelques missiles venus d’ailleurs. Comme on disait en Bochie à une certaine époque, « mieux vaut une fin dans l’épouvante qu’une épouvante sans fin ».
    [1] https://101bananas.com/library2/missingpersons.html

    Aimé par 1 personne

  3. Mort lente dans d’atroces souffrances comme prévu.
    Que les derniers fous, résidant encore au royaume des gogoles de France (et dont je fais partie hélas), puissent trouver la force pour au moins ne pas se laisser emmener penauds par l’Eurogendfor pour la séance de torture au centre de liquidation départemental.
    Soyons fous, peut-être que Macron va réveiller le cimetière.
    « On a gagné » (Boutry, Août 2021, je l’ai encandré celle là).. maure de rire comme disent les djeuns..

    Aimé par 1 personne

  4. D’un point de vue stratégique, je ne voyais pas d’issue souhaitable.

    Si Le Pen était passée (donc rasibus avec l’assentiment du système qui n’en doutons pas peut arranger si besoin les résultats y compris de façon grossière comme aux USA), nous aurions eu des heurts dans les banlieux et une scission dans l’appareil d’état était fort possible et ceux avant même les législatives.
    Le Pen présidente, c’était l’assurance que les prolétaires aisés, allaient rester dans le camps du pouvoir. Cela aurait aussi très certainement la fin des largesses dont le gouvernement dispose au regard de la dette si on compare la situation française à celle de la Grêce par exemple.
    En sus du chaos instituionnel et dans les quatiers, d’une crise économique instantannée, Le Pen ne pouvait que perdre les législatives.
    Au final, Marine Le Pen n’est pas si cave, elle sait tout ça et n’avait aucune envie d’être élue pour porter « ça ».

    De l’autre côté, Macron c’est la continuïté, nombreux sont ceux qui sont déjà mobilisés contre lui. Il n’y aura pas d’état de grâce suite à cette élection. L’opposition est dans une meilleure position que face à une nouvelle tête.

    Le problème c’est qu’il n’y a pas d’opposition, les forces vives souverainistes qui pourraient organiser, non un parti, mais une résistance en commençant par des réseaux d’entraides économiques sont canalisés vers des partis politiques qui, sincères ou non, n’ont aucune chance sérieuse ne serait-ce que de peser. Ils sont comme des joueurs de poker qui n’ont pas les moyens de payer le buy-in sur un table. Ils font comme si ils faisaient de la politique, ils commentent, mais la réalité c’est qu’ils ne sont pas à la table de jeu. Cette population est souvent de tradition familiale de « droite », donc issue de classe relativement aisée.

    De l’autre côté, c’est le KO tehcnique, dans les classes populaires, les capables sont captés, malgré le résultat de 40 ans de socialisme, par des partis gauchistes.

    Bref Macron, c’est « better the devil you know ». Son élection n’est pas une catastrophe. Pour moi la catastrophe c’est les gilets jaunes. Il s’est monté en France dans le secret un réseau de gens motivés, hors intervention d’ONG, de puissance étrangère, ou manipulation du pouvoir, c’est un cas unique. On a vu des prises de ronds point coordonnées partout en France. Ils sont sortis du bois, ont été infiltrés, etc In fine, cela a fini en manifestations improductives, une image clivantes et des leadeurs dont un peu douter qu’ils soient légitimes.
    Il fallait maintenir ce réseau dormant pour des heures plus sombres, des heures que l’on voit se profiler toujours plus clairement. J’espère qu’il reste des cellules intactes en nombre raisonnable, je n’en sais rien mais j’y crois peu.

    Je suis un grand pessimiste, j’ai peut-être tord. Des rencontres ont du avoir lieu en manif, des réseaux se réactiveront, de nouveaux naitrons, et surtout j’espère que naîtra une pensée plus stratégique, avec une approche plus militaire de la lutte à laquelle le Peuple est appelé si il veut rester raisonnablement libre. Les gilets jaunes qui ont déclenché la prise des ronds points auraient du étudier ce que les militaires appellent les règles d’engagement: dans quelle condition sortir de sa position, pour quel but, se découvrir mais à quel point? Je crains qu’ils n’aient pas assez pris au sérieux la malveillance du système, bien des efforts et de la discipline ont été ainsi gaspillées. Pire, le système est maintenant averti. En cas pépin, il saura critique de fermer les sites ou les gens peuvent parler et comploter sous couvert du nombres, bar par exemple. Je pense qu’une part des politique covid, appliquée au niveau global, l’ont été pour autan que faire se peut prévenir l’émergance de mouvements qui, comme il semble avec les gilets jaunes, se monteraient sans que le pouvoir soit au courant.

    Le pire est devant nous, et comme d’autres je suis bloqué en France, sans aucun réseau de soutien… Ca va bien se passer…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :