La Fin du simulacre de résistance (au passe, vaccin et tout le reste) – était prévue par le Saker il y a TROIS mois avec un modèle : « le modèle de Kübler-Ross, ou les cinq étapes du deuil, postule une série d’émotions ressenties par des malades en phase terminale avant leur mort. Ces cinq étapes sont le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l’acceptation (Wikipédia) ». Nota : le Saker nous avait énervés – c’est parce qu’il avait trop raison…80 morts du vaccin recensés en Espagne (dixit le journal La Razon – qui avait interviewé Daniel Estulin tout de même) ; et seize millions (sic) aux USA (Mike Adams toujours plus braque) ! Comme dit Guy Debord, entre le crétin qui croit la télé et la demi-élite qui croit au grand n’importe quoi, il y a une élite plus fermée qui voudrait savoir…la vérité (qui vous rendra libre, devise de la CIA…).

Modèle de Kübler-Ross en 5 étapes[modifier | modifier le code]

Le modèle est proposé pour la première fois par la psychiatre suisse Élisabeth Kübler-Ross dans son livre de 1969 Les derniers instants de la vie, et est inspiré par ses travaux sur les patients en phase terminale d’une maladie1. Motivée par le manque de données dans les études médicales sur la fin de vie, Kübler-Ross étudie la mort et ceux qui y font face à la faculté de médecine de l’université de Chicago. Le projet de Kübler-Ross évolue en une série de séminaires qui, avec les entretiens avec des patients et des recherches précédentes, sont la base de son livre. Kübler-Ross fait également valoir que ces étapes ne sont pas nécessairement dans l’ordre indiqué ci-dessus, toutes les étapes ne sont pas non plus vécues par tous les patients, mais chaque victime en vit toujours au moins deux. Elle déclare être passée elle-même par les deux premières phases lors des huit dernières années de sa vie.

Kübler-Ross n’est pas la première à construire des modèles par stade, puisque des théoriciens et cliniciens du deuil tels que Erich Lindemann, Collin Murray Parkes et John Bowlby ont utilisé des modèles similaires de phases dès les années 19402.

Depuis la publication de On Death and Dying, le modèle de Kübler-Ross est connu du public (souvent sous l’acronyme DABDA, tiré de son nom anglais): il est ainsi le cœur d’un épisode de la série Dr House3. Cependant, il ne fait pas l’unanimité parmi les chercheurs4.

Les cinq étapes du modèle sont:

  1. Déni (denial). Exemple : « Ce n’est pas possible, ils ont dû se tromper. »
  2. Colère (anger). Exemple : « Pourquoi moi et pas un autre ? Ce n’est pas juste ! »
  3. Marchandage (bargaining). Exemple : « Laissez-moi vivre pour voir mes enfants être diplômés, se marier… », « Je ferai ce que vous voudrez, faites-moi vivre quelques années de plus. »
  4. Dépression (depression). Exemple : « Je suis si triste, pourquoi se préoccuper de quoi que ce soit ? », « Je vais mourir… Et alors ? », « Je vais bientôt mourir, alors à quoi tout cela sert-il ? »
  5. Acceptation (acceptance). Exemple : « Maintenant, je suis prêt, j’attends mon dernier souffle avec sérénité. », « Ça va aller. », « Je ne peux pas le combattre; je fais aussi bien de me préparer. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le_de_K%C3%BCbler-Ross

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/covid-19-qui-sont-les-derniers-resistants-au-passe-sanitaire-20210918

https://www.larazon.es/sociedad/20210917/jzazkiodybamhkn3tr5atdiezm.html

Selon la Junta de Extremadura et plus précisément la Santé, du 15 août 2021 au 11 septembre 2021, 82 personnes vaccinées et 14 personnes non vaccinées sont décédées, donc je ne reçois pas les comptes si on ajoute le reste des communautés et en ne comptant que celles dates, au moins depuis le début de la vaccination.
Ahh et les décédés vaccinés, selon l'actualité, il peut y avoir d'autres causes que le vaccin, mais les décédés non vaccinés sont toujours dus au Covid, quelle coïncidence.

https://numidia-liberum.blogspot.com/2021/09/holocauste-secret-des-millions-de.html

https://www.naturalnews.com/2021-09-16-secret-holocaust-are-millions-of-vaccine-victims-disappearing-into-mass-graves.html

Enfin Guy Debord :

L’imbécillité croit que tout est clair, quand la télévision a montré une belle image, et l’a commentée d’un hardi mensonge. La demi-élite se contente de savoir que presque tout est commentée d’un hardi mensonge. La demi-élite se contente de savoir que presque tout est obscur, ambivalent, « monté » en fonction de codes inconnus. Une élite plus fermée voudrait savoir le vrai, très malaisé à distinguer clairement dans chaque cas singulier, malgré toutes les données réservées et les confidences dont elle peut disposer. C’est
pourquoi elle aimerait connaître la méthode de la vérité, quoique chez elle cet amour reste généralement malheureux.

Cliquer pour accéder à CommentairesSurLaSocieteDuSpectacle.pdf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s